Culture

Le discours sur l'état de la pop de DJ Earworm

Vincent Glad, mis à jour le 30.12.2010 à 16 h 19

2009 était l'année des Black Eyed Peas et de David Guetta. Cette année, le mix des 25 titres qui dominent le Billboard américain distingue Katy Perry et Ke$ha.

Capture d'écran du clip California Gurls de Katy Perry.

Capture d'écran du clip California Gurls de Katy Perry.

À quoi ressemblera le son de 2010 dans 40 ans, quand la nostalgie aura tout recouvert? Peut-être pas aux classements élitistes de fin d'année dans la presse, comme ceux du Guardian ou des Inrocks. La vérité de l'époque se trouve plus sûrement dans le traditionnel mash-up de fin d'année de DJ Earworm, qui remixe tous les ans depuis 2007 les 25 tubes arrivés en tête du Billboard américain, un classement prenant en compte les ventes et les passages radio. Son United State of Pop est un vrai discours sur l'état de la pop, les contraintes du remix lui imposant de trouver un consensus sur le son dominant de l'année. En anglais, le mot "earworm" désigne ces scies musicales qui rentrent dans la tête pour ne plus jamais en sortir. Les mash-ups de DJ Earworm représentent l'écume des jours, le bruit de fond qui reste après que tous ces tubes jetables aient été consommés.

La version 2009 a atteint le chiffre impressionnant de 32 millions de vues sur YouTube. L'approche de la sortie de la version 2010 a suscité une attente délirante sur le Facebook de l'artiste. La vidéo est finalement sortie dans la soirée du 28 décembre, le site de DJ Earworm a immédiatement sauté, ne supportant pas la charge de trafic. United State of pop 2010 est construite autour de ces 25 titres:

Ke$ha - Tik Tok
Lady Antebellum - Need You Now
Train - Hey, Soul Sister
Katy Perry Featuring Snoop Dogg - California Gurls
Usher Featuring will.i.am - OMG
B.O.B. Featuring Hayley Williams - Airplanes
Eminem Featuring Rihanna - Love the Way You Lie
Lady Gaga - Bad Romance
Taio Cruz - Dynamite
Taio Cruz Featuring Ludacris - Break Your Heart
B.O.B. Featuring Bruno Mars - Nothin' On You
Enrique Iglesias Featuring Pitbull - I Like It
Young Money Featuring Lloyd - Bedrock
Jason Derulo - In My Head
Rihanna - Rude Boy
Lady Gaga Featuring Beyonce - Telephone
Katy Perry - Teenage Dream
Bruno Mars - Just the Way You Are
Mike Posner - Cooler Than Me
The Black Eyed Peas - Imma Be
Jay-Z + Alicia Keys - Empire State of Mind
Usher Featuring Pitbull - DJ Got Us Fallin' In Love
Travie McCoy Featuring Bruno Mars - Billionaire
Eminem - Not Afraid
Iyaz - Replay

Le mash-up n'est pas aussi réussi artistiquement que la version 2009 qui atteignait presque la cohérence d'un titre à part entière. Construit sur la ligne de synthé de David Guetta pour les Black Eyed Peas, le United State of Pop 2009 combinait l'hédonisme primaire de I gotta feeling («I gotta feeling that tonight’s gonna be a good night») avec un arrière-plan tragique sur fond d'auto-tune avec la répétition du mot «down» dans de nombreux titres.

La déclaration d'intention de DJ Earworm resitue le contexte historique et il est bien difficile de ne pas y lire une inquiétante métaphore sur la crise économique. 2010, ou le retour de la bulle dancefloor:

«En 2010, la pop a viré en mode fête totale. En 2009, la musique nous encourageait à nous relever après un choc, et de bouger sur de la bonne dance dans le même mouvement. Cette année, la musique nous incite à continuer maintenant qu'on est dans l'ambiance et qu'on prend du plaisir. En fait, le fun semble tellement surmultiplié qu'il en devient dangereux. Usher nous presse de "danser comme si c'était la dernière nuit de notre vie" et Katy Perry nous encourage à "fuir et à ne jamais se retourner"»

DJ Earworm a donc reconstitué des paroles en conséquence: «Don't stop the pop/Can't stop the clock/So baby let's go/I wanna celebrate/And I don't want the party to stop/Tonight we can get a little stronger/Tonight we can go a little longer».

Le beat de United State of Pop 2010 est construit sur le canevas de Tik Tok de Ke$ha, California Gurls de Katy Perry et Dynamite de Taio Cruz. Un choix logique pour DJ Earworm: le Ke$ha et le Katy Perry, 1er et 4e du Billboard, se ressemblent beaucoup, comme l'ont remarqué de nombreux internautes. Quand au titre de Taio Cruz, il reprend pratiquement le beat du tube de Katy Perry. Ces similitudes n'ont rien d'étonnant puisque c'est le même producteur qui est derrière ces trois hits, Lukasz Gottwald, aka Dr. Luke.

Guettaïsation du R'n'B

Encore peu connu en France, Gottwald est l'ancien guitariste du groupe de rock de l'émission culte Saturday Night Live. Il s'est lancé en 2004 dans une fructueuse carrière de producteur pop, alignant les hits avec Kelly Clarkson, Katy Perry ou Sugababes. C'est dans les derniers mois de 2009 qu'il trouve finalement sa formule miracle avec Right Round de Flo Rida et surtout Tik Tok de Ke$ha: une option dancefloor maximaliste, synthés monstrueux et voix trafiquée à l'auto-tune. David Guetta et les Black Eyed Peas avaient ouvert la voie, le R'n'B de 2010 n'est plus qu'un sous-genre de la dance. Et même Enrique Inglesias, très présent dans le mash-up de Earworm, s'y met. Le «I gotta feeling that tonight’s gonna be a good night» devient une maxime universelle.

Dans ce contexte de guettaïsation des esprits, les titres hip-hop ou R'n'B qui refusent l'option maximaliste sont quelque peu ghettoïsés. Les Black Eyed Peas et leur timide Imma be ou Eminem, qui place pourtant 2 titres dans le Billboard 25, passent presque inaperçus, écrasés par le son de Dr. Luke. Il est par contre difficile d'expliquer la relative absence dans le mix de Lady Gaga, créditée de 2 titres dans le Billboard,  Telephone et Bad Romance, qui sonnent so 2010, au sens Dr. Luke du terme.

Lady Gaga se rattrape sur le visuel. C'est l'un des intérêts de la série United State of Pop: DJ Earworm mixe à la fois les chansons et les clips, permettant aussi d'avoir un aperçu esthétique de l'année écoulée sur MTV (et YouTube). À ce petit jeu, Lady Gaga domine 2010, au côté de Katy Perry et de Rihanna et son clip Rude Boy .

À noter l'absence très surprenante de Justin Bieber que saluent la plupart des internautes, alors que ses fans crient au complot. Ce n'est pas un choix personnel de DJ Earworm qui s'en tient fidèlement au classement du Billboard où Baby de Justin Bieber n'est que 44e. Un immense paradoxe alors que la vidéo YouTube, sortie le 19 février 2010, est la plus regardée de tous les temps avec 422 millions de vues. Le signe que le Billboard devra vite revoir son mode de calcul (qui survalorise la radio au détriment du web), s'il veut toujours coller à la réalité du terrain.

Autre absent notable: René La Taupe, notre Ke$ha national, en tête pendant 17 semaines du top single français. Une profonde injustice.

Vincent Glad

Vincent Glad
Vincent Glad (156 articles)
Journaliste
musiqueTaio CruzRihannapopKesha
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte