Les Japonais nettoient Paris

Temps de lecture : 2 min

 

 

Paris, la ville lumière, ils en ont rêvé pendant des années et, souvent... les Japonais sont déçus. Ils réalisent que la capitale n’est pas vraiment à la hauteur de leurs attentes, surtout parce qu'elle est sale. Le blog Bonne nouvelle nous explique «que certains grossissent alors les rangs de «Greenbird», une ONG nippone qui astique les rues de la ville lumière…»

Le blog s’enthousiasme, «Non seulement l’organisation a convaincu d’autres touristes étrangers d’enfiler eux aussi le green costume à Paris. Mais elle agit dans d’autres villes au Japon et possède même une équipe au Sri Lanka !»

Consultez le site en japonais avec explication des missions et photos.

Un bon moyen sans doute de résoudre le mal mystérieux dont souffrent une centaine de Japonais chaque année: «le syndrome de Paris». Entre la différence de modes de vie et la saleté des rues, le choc est parfois rude, surtout pour les expatriés qui s’installent sur le moyen et long terme dans la capitale.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Greenbird)

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters