Société

Pilule miracle pour le cœur

Temps de lecture : 2 min

On la présente comme une pilule miracle. En une seule capsule, qui contient un anticholestérol, trois médicaments contre la tension et de l’aspirine qui a une action anti-coagulante, elle pourrait réduire de 50% le risque d’attaques cérébrales et cardiovasculaires.

Les conclusions de l’essai clinique, baptisé TIPS (The Indian Polycap Study) ont été publiées par des médecins indiens sur le site internet de la revue médicale The Lancet. Les scientifiques pensent que cette «polypill» (pilule multiple) prescrite en prévention pourrait réduire de 50% les accidents cardiaques et les attaques cérébrales chez les seniors.

L’expérience a été menée sur 2053 personnes âgées de 45 à 80 ans n’ayant jamais connu de troubles cardiovasculaires mais présentant un seul facteur de risque (hypertension, cholestérol…). Après douze semaines, les résultats étaient impressionnants: réduction de 48 % du risque d’attaque cérébrale et de 62 % du risque de crise cardiaque, précise Libération.

«L'idée que les gens pourraient prendre une simple pilule pour réduire les risques cardiaques multiples pourrait révolutionner la prévention des maladies cardio-vasculaires», témoigne le Dr Salim Yusuf, du Population Health Research Institute de l'Université McMaster (Canada), coauteur de cet essai clinique.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo Reuters

En savoir plus:

Newsletters

Calendrier de l'Avent des podcasts: Selom et Matisse, histoire d'un drame

Calendrier de l'Avent des podcasts: Selom et Matisse, histoire d'un drame

[J-23] Slate.fr propose un calendrier de l'Avent 100% podcasts avec des programmes qui ont marqué l'année 2020. Aujourd'hui, une enquête sur deux jeunes percutés par un train dans des circonstances troubles.

Chez les catholiques, l'augmentation de la jauge dans les églises ne fait pas l'unanimité

Chez les catholiques, l'augmentation de la jauge dans les églises ne fait pas l'unanimité

La grande majorité des catholiques n'ont pas voulu ce bras de fer avec l'État, comprenant bien la mesure de restriction du nombre de personnes dans les lieux de culte.

Les agressions contre les Asiatiques, dramatique confirmation d'un racisme amplifié par le Covid

Les agressions contre les Asiatiques, dramatique confirmation d'un racisme amplifié par le Covid

Avec le virus, les communautés asiatiques sont passées du statut de «minorité modèle» à celui de menace envahissante.

Newsletters