Le bonheur d'avoir une soeur

Slate.fr, mis à jour le 02.04.2009 à 11 h 30

Avoir une soeur serait bon pour la santé, constatent des chercheurs britanniques dans le Times. Après une étude sur 571 personnes, âgées de 17 à 25 ans, les scientifiques se sont aperçus que les personnes ayant grandi avec une soeur sont davantage motivés, ont plus d'amis, font mieux face aux imprévus et ont une vie sociale plus satisfaisante que ceux qui ne sont nés qu'avec des frères.

Avec des soeurs, la famille se trouve particulièrement préservée en cas de coup dur, notamment si les parents se séparent : «Il semble que les filles ont une inclination naturelle à s'exprimer, à parler de la séparation, et encouragent les autres membres de la famille à faire de même.», note Liz Wright, chercheuse.

Comme l'explique le professeur Cassidy dans le quotidien anglais The Telegraph, «Quand les garçons sont ensemble, ils ne parlent pas des choses importantes. Les filles ont tendance à casser cette conspiration du silence.»

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo Reuters

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte