Monde

Un manifestant anti G20 meurt à Londres

Temps de lecture : 2 min

Un homme est mort, mercredi 1er avril, au cours des manifestations contre le G20 dans le centre de Londres. L'homme d'une trentaine d'années s'est effondré alors qu'il s'était retrouvé encerclé par un cordon de police imperméable, une tactique pour contenir les mouvements de foule appelée «kettling». Il serait mort de causes naturelles, malgré les efforts des ambulanciers.

La journée a par ailleurs été marquée par 63 arrestations et quelques flambées de violences au cours des différentes manifestations anti-G20 dans la capitale anglaise, malgré les efforts de la police britannique pour maintenir une atmosphère pacifique. La BBC propose une carte interactive pour suivre en direct les derniers évènements à Londres.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Reuters)

En savoir plus:

Newsletters

San Francisco vote pour l'interdiction de fumer dans les appartements

San Francisco vote pour l'interdiction de fumer dans les appartements

Il sera néanmoins toujours autorisé d'y fumer du cannabis.

Le Covid-19 serait présent aux États-Unis depuis décembre 2019

Le Covid-19 serait présent aux États-Unis depuis décembre 2019

Des analyses de dons du sang laissent apparaître la présence d'anticorps au SARS-CoV-2 chez certains individus dès la fin de l'année dernière.

L'Espagne a sa loi «sécurité globale» depuis 2015 et voici comment ça se passe

L'Espagne a sa loi «sécurité globale» depuis 2015 et voici comment ça se passe

Alors qu'en France, l'Assemblée nationale vient de voter ce texte controversé, en Espagne, la «loi bâillon» est en vigueur depuis cinq ans. Organisations et journalistes dénoncent un texte qui donne plus de pouvoir aux forces de l'ordre et effraie les citoyens.

Newsletters