Société

Premier procès en diffamation sur Twitter

Temps de lecture : 2 min

Ce n'était qu'une question de temps. Twitter, le dernier réseau social planétaire à avoir explosé sur le net, est en train de connaître son premier procès en diffamation. Courtney Love, la chanteuse américaine à la vie privée tumultueuse, n'était pas la dernière sur laquelle on aurait parié pour être au centre de cette première.

L'ex-épouse de Kurt Cobain est poursuivie en justice par la styliste Dawn Simorangkir pour des propos «menaçants et perturbants» tenus sur Twitter et sa page MySpace. Love y traitait notamment Simorangkir de «voleuse» et de «sale menteuse». Elle l'accuse aussi d'être une droguée et une femme de petite vertu. «La styliste visée affirme que ces propos lui auraient causé un très grand stress émotionnel», rapporte 20 Minutes.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Courtney Love, Reuters)

A lire aussi sur Slate.fr, Pourquoi les médias français découvrent Twitter avec trois ans de retard.

En savoir plus:

Newsletters

Rester ami avec son ex n'est pas si bizarre

Rester ami avec son ex n'est pas si bizarre

Certains couples décident, une fois l'amour envolé, de prolonger leur relation sous une forme amicale. Cela n'est pas toujours bien perçu.

Après avoir emménagé chez leurs parents pendant la pandémie, ces adultes font le bilan

Après avoir emménagé chez leurs parents pendant la pandémie, ces adultes font le bilan

Leurs fortunes furent diverses.

Le Covid a-t-il mis fin aux grosses fêtes de mariage?

Le Covid a-t-il mis fin aux grosses fêtes de mariage?

On va enfin cesser d'inviter ces cousins et cousines dont on se fiche bien.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio