Politique

«Se battre jusqu'à la dernière minute»

Temps de lecture : 2 min

A la veille du sommet du G20 et à l'occasion du 60e anniversaire de l'Otan, Nicolas Sarkozy a répondu pendant près de quarante minutes aux questions de Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1.

Au sujet du G20. «En l'état actuel, les projets ne conviennent ni à la France, ni à l'Allemagne». (...) «Je ne m'associerai pas à un sommet qui se conclurait par un communiqué de faux compromis, qui ne traiterait pas des problèmes qui nous occupent. Je prends un exemple; les paradis fiscaux (...), nous voulons très clairement qu'on précise ce qu'est un paradis fiscal, qu'il y ait une ou plusieurs listes de places financières qui ne coopèrent pas au critère de l'OCDE et qu'on en tire les conséquences» (...) «Je sais d'expérience qu'il va falloir se battre jusqu'à la dernière minute».

Sur l'Afghanistan. La France «aidera à la construction d'une gendarmerie afghane» mais elle n'enverra pas «de renforts militaires».

«L'ami des Etats-Unis». «Que le Président des Etats-Unis défende les intérêts des Etats-Unis, c'est assez naturel». Il poursuit «si la France veut fédérer autour d'elle en Europe, elle doit se poser, comme elle l'est naturellement dans son histoire, général de Gaulle compris, comme un allié et un ami des Etats-Unis».

Crise en France. «Sur Gandrange (...) les promesses que j'avais prises ont été scrupuleusement tenues». Sur Caterpillar, on «va sauver le site».

Quant au fait qu'il ait la «banane», Nicolas Sarkozy répond à Jean-Pierre Elkabbach, «est-ce que vous croyez que l'on attend du chef de l'Etat qui a été élu pour réformer la France face à une crise sans précédent qu'il soit déprimé, qu'il renonce»?.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo Reuters

En savoir plus:

Newsletters

Trump a choisi sa candidate à la Cour suprême, voici les étapes qu'il lui reste a traverser

Trump a choisi sa candidate à la Cour suprême, voici les étapes qu'il lui reste a traverser

Le président a annoncé son choix pour la Cour suprême, elle doit désormais être confirmée par le Sénat.

Pourquoi le Japon a-t-il rejoint les forces de l'Axe pendant la Seconde Guerre mondiale?

Pourquoi le Japon a-t-il rejoint les forces de l'Axe pendant la Seconde Guerre mondiale?

Le Japon détestait l'Occident. Pourtant, il a accepté de s'allier avec l'Allemagne et l'Italie. Une alliance qui ne s'est pas avérée très fructueuse.

L'hypothèse du retour de Nicolas Sarkozy doit-elle être prise au sérieux?

L'hypothèse du retour de Nicolas Sarkozy doit-elle être prise au sérieux?

La question n'est pas tant de savoir si Sarkozy reviendra, mais s'il vaincra.

Newsletters