Culture

«Qui veut épouser mon fils» en direct de mon canapé

Titiou Lecoq, mis à jour le 13.11.2010 à 1 h 46

Pour mettre le live à jour, cliquer ici

Et voilà donc le live-bloguing. Officiellement, si j'ai le cul scotché sur mon canapé un vendredi soir (d'ordinaire, le vendredi, je vais danser la valse avec mon ami Frédéric Lefebvre, vous imaginez le sacrifice que je fais ce soir), donc officiellement, je dois regarder Qui veut épouser mon fils ? pour traquer l'instant vrai (aka le moment où il y en a une qui va craquer et foutre une beigne à Giuseppe en récitant du Simone de Beauvoir). Officieusement, le live-bloguing c'est quand même essentiellement un exercice qui consiste à sortir des vacheries sur les gens de la télé. 

Qui veut épouser mon fils?, TF1, le vendredi à 22h15

22h03 Dans l'oreillette, on me souffle que je n'ai pas le droit d'attaquer le physique des candidats. Ok. Je peux directement éteindre la télé. Ou alors, j'explique à mes patrons que si personne n'a jamais live-blogué de la radio, c'est pas pour rien... 

22h23 "L'amour de certaines mères est tellement fort qu'elles ne parviennent pas à couper le cordon" comprenez bien que toutes les mamans qui ne pourrissent pas la vie de leur progéniture ne les aiment pas vraiment... 

22h30 Je ne comprends pas pourquoi la présentatrice est dans un château depuis la première émission alors que les candidats étaient jusqu'à présent tous dans des Formule 1 près de Paris.

TF1 commence très fort avec une mère qui ne veut pas que les ... hum... on va dire les prétendantes hein dorment sous son toit à moins de 10 mètres du phallus de son fils. Résultat elles vont dormir dans un chenil/caravane. Excellente idée pour créer un peu de conflit entre les nanas! Elles s'entendaient trop bien pour l'instant. J'approuve totalement. Enfermer des filles qui doivent séduire le même homme dans 10mètres-carrés. 

22h36  Giuseppe... Les mots me manquent. Au passage, Le Parisien a révélé qu'il avait été condamné pour violences. Je me demande quand même si c'est normal que l'info soit sortie alors que Giuseppe avait obtenu un effacement de casier judiciaire... 

22h40 J'ai un faible pour Alexandre, je vous le dis tout de suite. Ce garçon (photo ci-dessous) n'a pas une once de confiance en lui (et accessoirement, d'après une rapide analyse comportementale je dirais qu'il est vierge mais je veux pas trop m'avancer hein bien sûr...) D'ailleurs Alexandre a peur de voir toutes ces filles chez lui "ça va faire beaucoup de monde". Moi, j'ai peur pour lui parce que je soupçonne sa candidate préférée (qui est en train d'acheter des layettes) d'être une catholique extrême doublée d'une castratrice. 

Alexandre

22h46 Dans le principe de scénarisation de la rela-tv, on remarque que certains passages de Qui veut épouser, avec la voix-off, sont traités comme l'intro de Desperate Housewives. 

HAN!! On a vu un père!!! Un homme qui souffre en silence. A table il détourne discrètement la tête pour qu'on oublie sa présence. Heureusement, il y a 32 caméras dans sa salle à manger. 

Et un deuxième père!!! 

22h51 Voilà, un premier instant vrai : Benjamin se rend compte qu'il a de la chance d'avoir des parents qui ne l'ont pas envoyé brûler en enfer parce qu'il est gay. Séquence émotion. 

Une règle universelle qu'on me souffle : toutes les candidates de real-tv ont un sérieux problème de sourcils. (Ca va patron, c'est une réflexion sur les poils, pas le physique et puis c'est pas de moi.) 

22h54 Après avoir acheté du lubrifiant parce qu'elle ne connait pas sa taille, Charlotte la prétendante nous explique qu'elle compte bien sauter mon petit Alexandre. Voilà. Sans tabou. 

22h55 NON. Je ne ferai aucune réflexion sur le physique "particulier" de Cindy (photo, de dos). Parce que le personnage de la gogo-danseuse triste est inattaquable. C'est la figure victimaire par excellence. Alban propose de masser Cindy (il veut vérifier que TF1 n'essaie pas de le marier avec un trans). Mais, j'ai le droit de dire qu'on lui a rajouté une frange pour cacher son front. Alban "elle a un corps de dingue" comprendre DONC c'est un homme... 

alban et cindy

Pub. On me fait remarquer l'absurdité de la voix-off qui déclare "Contre toute attente, Charlotte se faufile pour retrouver Alexandre dans sa chambre". Effectivement, c'est vraiment inattendu sachant qu'elle a acheté du lubrifiant 2 heures avant. On pensait plutôt qu'elle allait le sauter sur la table à repasser. 

Ca reprend. Je propose que ce soit Desplechin qui réalise la prochaine édition et de retitrer ça "Comment j'ai épousé mon fils". Sur le Facebook de Slate,jean-Laurent propose "Mon fils se fait ôter un testicule" et "ma fille se fait poser un stérilet" (on me dit aussi que j'ai écrit "l'instant rai", si c'est vrai, j'ai envie de le laisser...) 

23h20 Si on résume, Alexandre va devoir choisir entre les sentiments et le sexe. La maman et la putain. Mais arrêtez de dire que Sarah l'intégriste est toute gentille! Elle dit "je suis un peu fleur bleue" comprendre "j'appartiens à l'Opus Dei". 

23h22 Guiseppe il aura jamais la classe d'un Moundir. Il peut faire toutes les fautes de français du monde (et il y met beaucoup d'efforts) jamais il lui arrivera à la cheville. Je suis pour la participation de ce genre de machos, je pense que ça fait avancer la cause des femmes. 

Marie-France/Mortisia pète un plomb contre Samira dont elle se demande de quel quartier elle vient (racisme latent) avant de dire : "Où l'éducation elle l'a eue ?" Magnifique. 

Pub. (Oseront-ils la pub pour un camping-car et du lubrifiant ?) On me signale que je suis passée à côté de la phrase "Elle est sortie de mes gonds". Les boules... Ca me donne envie de me donner des gifles. Ca sert à quoi de live-bloguer si je rate ça, hein ? 

23h35 Samira est "agréablement choquée" quand Giuseppe l'emmène dans une bijouterie pour une demande en fiançailles (mais il précise qu'elle aura pas la bague) (par contre, je pense qu'elle peut négocier l'achat d'un fer à repasser). 

23h39  Y'a un truc qui va pas avec Alban : il est trop normal. Ah bah en fait non. Il vient de dire : "On est dans un contexte intimiste" Tu m'étonnes, dans une caisse avec un caméraman et un preneur du son, c'est super intime. 

23H41 Cindy se définit elle-même comme "Cosette". C'est la nouvelle Loana. Je maintiens : personnage essentiel. Au supermarché elle achète un tigre en peluche et un string. Je me demande lequel des deux elle va manger en premier... 

23h46 Y'a un papier à faire sur la revanche des gays dans la real-tv. Comment TF1 a participé à leur visibilité. (Rappelons que le gagnant du dernier Secret Story c'est Benoît.) NON patron, je le ferai pas ce papier, je dis ça comme ça. 

 "je suis rassuré de voir que les gens peuvent se tromper sur moi sur l'image qu'ils ont au premier abord". Carrément rassurant. Grave. T'imagines s'ils se trompaient pas sur toi dès le début ? Comme les rapports humains ça serait trop simple. Ca se trouve, la télé-réalité ça existerait même pas. 

23h51 Alexandre avoue à sa mère que Charlotte l'a rejoint avec du lubrifiant dans sa chambre. Ah... Il a oublié de mentionner le lubrifiant... La frustration sexuelle d'Alexandre lui a donné le courage de faire ce qu'aucune psychanalyse n'aurait réussi : s'opposer à sa mère. 

23h57 Alban a viré Loana... Instant vrai entre sa mère et elle. "C'est quelque chose que je n'oublierai jamais". Faute de sopalin à portée de main, je me mouche dans la manche de mon sweat. 

La semaine prochaine, TF1 nous promet du sexe. Oui mes amis du SEXE. Ca y est, fini Desperate Housewives, c'est le retour de l'ILE DE LA TENTATION. 

Si on résume, les conflits se mettent en place petit à petit. Il fallait au moins trois émissions pour commencer à créer un divorce entre les mères et les fils. 

Je me demande si exactement la même émission avec des couples pères/filles serait possible. Je ne pense pas, trop choquant. Et moins rentable. Là, le but de TF1 c'est quand même de viser les ménagères. On va pas leur dire que leur maris ont des rapports tendancieux avec leurs filles. Impensable.

Lundi je dois live-bloguer la Maison du Bluff à 22h55. Je dis ça comme ça hein...  

Titiou Lecoq
Titiou Lecoq (197 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte