L'agriculture française doit s'adapter

Slate.fr, mis à jour le 31.03.2009 à 13 h 47

Michel Barnier défend son action

Le ministre de l'agriculture Michel Barnier explique dans un entretien au Monde pourquoi l'agriculture française doit s'adapter. «Je n'ai pas mis le feu à l'agriculture française, j'ai mis de la justice» assure-t-il.

Les céréaliers, premiers bénéficiaires de la politique agricole commune (PAC) et opposés à la réforme du gouvernement, ont été reçus lundi 30 mars par Nicolas Sarkozy et Michel Barnier.

Réunie en congrès, la FNSEA, qui représente éleveurs et céréaliers, est au bord de l'explosion à cause de cette réforme. Elle doit en débattre, à huis-clos, mardi 31 mars.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Moutons devant la Tour Eiffel, Reuters)

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte