Économie

Après le parachute, la retraite dorée

Temps de lecture : 2 min

«Le débat sur les salaires des patrons ne fait que commencer» écrit l'Express mardi. Quand on ne parle plus affaire de stock-options, on discute retraites. Mais il reste une constante: c'est à la Société Générale que ça se passe. Daniel Bouton fait cette fois la une avec sa retraite cuisinée aux petits oignons. Le président du Conseil d'administration et ancien PDG de la banque toucherait une retraite supérieure à plus d'un million d'euros par an.

Face à la polémique et la pression politique, Daniel Bouton et les trois autres principaux dirigeants de la Société Générale avaient déjà renoncé, dimanche 22 mars, à s'attribuer 320.000 stock-options. Bouton renoncera-t-il à sa retraite dorée?

CD

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Crédit photo; CC (Creative Commons) FLICKR

En savoir plus:

Newsletters

Le nouveau pouvoir d'attraction de Marseille

Le nouveau pouvoir d'attraction de Marseille

La cité phocéenne accueille chaque année de nouveaux habitants. Mais les premiers à répondre présents ne restent que le temps des vacances.

Ne parlez plus jamais de «pensions alimentaires»

Ne parlez plus jamais de «pensions alimentaires»

«Violences économiques». Le terme est apparu dans les médias en 2018, avec les manifestations des «gilets jaunes». Il désigne un phénomène lié au couple désormais bien connu dont il faut prendre conscience: de même qu'on ne doit pas accepter les...

L'élection de Joe Biden peut rebattre les cartes en Asie-Pacifique

L'élection de Joe Biden peut rebattre les cartes en Asie-Pacifique

S'il réactivait l'accord transpacifique duquel Trump s'était retiré, le futur président des États-Unis troublerait la toute nouvelle plus grande zone de libre-échange au monde.

Newsletters