Après le parachute, la retraite dorée

Slate.fr, mis à jour le 31.03.2009 à 10 h 27

«Le débat sur les salaires des patrons ne fait que commencer» écrit l'Express mardi. Quand on ne parle plus affaire de stock-options, on discute retraites. Mais il reste une constante: c'est à la Société Générale que ça se passe. Daniel Bouton fait cette fois la une avec sa retraite cuisinée aux petits oignons. Le président du Conseil d'administration et ancien PDG de la banque toucherait une retraite supérieure à plus d'un million d'euros par an.

Face à la polémique et la pression politique, Daniel Bouton et les trois autres principaux dirigeants de la Société Générale avaient déjà renoncé, dimanche 22 mars, à s'attribuer 320.000 stock-options. Bouton renoncera-t-il à sa retraite dorée?

CD

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Crédit photo; CC (Creative Commons) FLICKR

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte