La ministre de l'Intérieur britannique se fait rembourser des films pornos

Temps de lecture : 2 min

C'est le scandale du week-end au Royaume-Uni. La ministre de l'Intérieur, Jacqui Smith, s'est fait rembourser une note de frais incluant la location de films pornographiques visionnés par son mari. L'affaire survient alors qu'une polémique sur les défraiement  abusifs secoue déjà la classe politique anglaise.

Elle s'est déjà excusée dans le Daily Express pour les agissements de son mari. The Sun fournit la liste des films et se demande perfidement «Pourquoi regarder des films pornos quand vous êtes mariés à une Blair Babe?»

Le Monde rappelle que «la ministre avait déjà été vivement critiquée en février pour avoir reçu l'an dernier 116.000 livres de défraiement au titre de son logement secondaire pour son domicile de Redditch, où elle vit avec son mari et ses enfants».

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo Reuters Jacqui Smtih

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters