Monde

L'héritier du NYT vu par Vanity Fair

Temps de lecture : 2 min

Pour Arthur Ochs Sulzberger Jr., le New York Times, c'est un bijou de famille. Certains soutiennent que l'éditeur du quotidien en crise est le dernier défenseur du vrai journalisme, d'autres qu'il n'est qu'un pom-pom boy poids plume de la presse.

Vanity Fair dresse le portrait de cet héritier médiatique, cinquième de la dynastie Ochs-Sulzberger à diriger le journal. Le magazine qui le dépeint comme aimé de son staff regrette son manque d'innovation et d'audace, seules qualités aptes à sauver le NYT.

(Photo : Arthur Sulzberger au forum économique mondial à New York en 2002. REUTERS/Pool/Mark Lennihan)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Newsletters

San Francisco vote pour l'interdiction de fumer dans les appartements

San Francisco vote pour l'interdiction de fumer dans les appartements

Il sera néanmoins toujours autorisé d'y fumer du cannabis.

Le Covid-19 serait présent aux États-Unis depuis décembre 2019

Le Covid-19 serait présent aux États-Unis depuis décembre 2019

Des analyses de dons du sang laissent apparaître la présence d'anticorps au SARS-CoV-2 chez certains individus dès la fin de l'année dernière.

L'Espagne a sa loi «sécurité globale» depuis 2015 et voici comment ça se passe

L'Espagne a sa loi «sécurité globale» depuis 2015 et voici comment ça se passe

Alors qu'en France, l'Assemblée nationale vient de voter ce texte controversé, en Espagne, la «loi bâillon» est en vigueur depuis cinq ans. Organisations et journalistes dénoncent un texte qui donne plus de pouvoir aux forces de l'ordre et effraie les citoyens.

Newsletters