Monde

L'art de Guantanamo

Tim Fitzsimons, mis à jour le 06.10.2010 à 16 h 59

Les prisonniers de Guantanamo peuvent peindre. Et leurs dessins sont l'un des rares témoignages de la vie derrière les barreaux. Petit aperçu en exclusivité.

Cliquez pour visionner un diaporama des dessins réalisés par les prisonniers de Guantanamo Bay.

J’ai enfreint une règle de Guantanamo, et je ne regrette rien: je me suis mis en short pour visiter les installations pénitentiaires de Camp Delta.

Qui me jettera la pierre? Le soleil était au beau fixe, la température frôlait les 38°C, et le règlement de Gitmo imposé aux journalistes change tous les quatre matins. Les responsables des relations publiques du pôle média nous avaient affirmé, aux autres journalistes et à moi, que faire la visite en short était autorisé. Dès notre arrivée à Camp Delta, nous avons repéré le vieux panneau usé qui énumérait les interdictions: pas de shorts, pas de chaussures ouvertes et pas de vêtements orange (pour ne pas qu’on vous confonde avec un prisonnier).

Malgré ce panneau, et peut-être pour éviter que nous nous rebellions, nos accompagnateurs militaires nous ont expliqué qu’en fait, les shorts n’étaient pas un problème—sauf ce jour-là, précisément. Le ramadan venait juste de débuter, et ils avaient décidé d’en respecter les règles; nos chevilles nues seraient donc interdites de séjour. Abasourdi, j’en ai été réduit à contempler tristement notre groupe se diviser en deux. Les chevilles couvertes sont parties en direction des cellules, tandis que nous autres, briseurs de règlement, étions escortés vers la bibliothèque de Camp Delta, où les prisonniers ont à leur disposition une sélection de 18.000 livres, films et journaux. C’est aussi là que l’on présente aux journalistes le côté plus léger de la détention à durée indéterminée.

Tandis que nous faisions le tour des étagères couvertes de livres religieux arabes usés jusqu’à la corde, d’exemplaires de Harry Potter en plusieurs langues et d’un livre intitulé Azalées, rhododendrons et camélias, un soldat enjoué du nord de l’État de New York attira notre attention vers un mur couvert de dessins.

Le soldat nous expliqua que ces dessins provenaient du cours d’art visuel des prisonniers. Ceux-ci ont le droit d’y participer en récompense de leur bonne conduite. Certains de ces dessins et de ces peintures sont assez impressionnants. Les prisonniers ont largement le temps de s’entraîner, admit-il.

Photographier ces œuvres était interdit jusqu’à très récemment. Mais dans les semaines qui ont précédé l’arrivée d’un avion entier de journalistes à Gitmo venus couvrir le procès d’Omar Khadr, ce prisonnier de 23 ans jugé après presque huit années de détention, la règle a changé. Finalement, les dessins sont propres à être divulgués au grand public.

Le commandant de marine Bradley Fagan, chef du bureau des Affaires étrangères de Guantanamo, refusa plus tard de nous expliquer exactement comment ces dessins étaient analysés. Mais les gardes, à la bibliothèque, nous laissèrent entendre qu’ils étaient passés au crible pour y traquer le moindre renseignement, la plus petite référence violente ou un quelconque message codé.

L’identité de ces artistes n’est pas révélée, il n’y a donc aucun moyen de savoir si l’une de ces natures mortes ou de ces études de point de fuite sont l’œuvre de prisonniers célèbres comme Khalid Sheikh Mohammed, ou de détenus moins connus parmi les 176 encore à Gitmo. Il est toujours interdit de photographier et de parler aux prisonniers, nous ne saurons donc peut-être jamais si les plages, les lanternes et les allées orientales de ces œuvres expriment la vie intérieure du prisonnier moyen. Mais pour le moment, cette poignée de dessins est l’un des rares aperçus de ce à quoi ressemble la vie derrière les barbelés du centre de détention de Guantanamo Bay.

Cliquez pour visionner un diaporama des dessins réalisés par les prisonniers de Guantanamo Bay.

Tim Fitzsimons

Traduit par Bérengère Viennot

Tim Fitzsimons
Tim Fitzsimons (1 article)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte