Économie

Un décret interdira les stock-options dans les sociétés aidées

Temps de lecture : 2 min

Claude Guéant, le secrétaire général de l'Elysée, a annoncé un décret dès la semaine prochaine pour interdire les stock-options et les bonus dans les entreprises aidées par l'Etat.

Nicolas Sarkozy avait réuni mercredi le Premier ministre et les principaux dirigeants de la majorité pour évoquer ce sujet qui fait polémique, plusieurs entreprises aidées ayant récemment octroyé à leurs patrons des stock-options ou des «parachutes dorés».

Cette annonce intervient alors que la pression de l'Etat monte sur les patrons français. Nicolas Sarkozy a en effet décidé que l'Etat reverrait toutes les conventions le liant aux entreprises qu'il aide.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Marché des stock-options, Reuters)

En savoir plus:

Newsletters

La génération Z ne consomme pas de la même façon aux quatre coins du monde

La génération Z ne consomme pas de la même façon aux quatre coins du monde

Si les jeunes nés après 1997 partagent un intérêt commun pour certaines grandes marques, ils ne constituent pas une cible marketing homogène selon les pays.

Privée de dollars, l'Argentine parie sur les cryptomonnaies

Privée de dollars, l'Argentine parie sur les cryptomonnaies

La capitale Buenos Aires serait la deuxième ville la plus crypto-friendly au monde.

Le plan de relance économique ou comment gâcher 100 milliards d'euros

Le plan de relance économique ou comment gâcher 100 milliards d'euros

Les mesures annoncées le 3 septembre sont plus inspirées par des considérations politiques que par une logique économique rigoureuse.

Newsletters