Économie

Lego ne connaît pas la crise

Temps de lecture : 2 min

La crise n'atteint pas Lego. Alors qu'en 2004, l'entreprise était au bord de la faillite et supprimait 1.000 postes au Danemark, la marque aux briques colorées a réalisé un profit en hausse de 32% en 2008, avec des ventes en augmentation de18,7%.

Le Guardian a enquêté sur cette marque si spéciale et les raisons de sa longévité. «Les Lego ne sont pas les moins chers des jouets, mais en temps de crise, les parents se tournent vers ce qui est familier, rassurant et durable» écrit le quotidien.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Lego, Reuters)

En savoir plus:

Newsletters

Le plan de relance économique ou comment gâcher 100 milliards d'euros

Le plan de relance économique ou comment gâcher 100 milliards d'euros

Les mesures annoncées le 3 septembre sont plus inspirées par des considérations politiques que par une logique économique rigoureuse.

Fermetures d'usines: le début de la tempête sur l'emploi en France?

Fermetures d'usines: le début de la tempête sur l'emploi en France?

Le fabricant de pneumatiques Bridgestone a annoncé brutalement la fermeture de son usine dans le Pas-de-Calais.

Avec le déconfinement, la société de consommation reprend ses droits

Avec le déconfinement, la société de consommation reprend ses droits

La prise de conscience que beaucoup ont expérimentée pendant la quarantaine risque de n'avoir été qu'une parenthèse dans une société régie par le productivisme et la politique de l'offre.

Newsletters