Life

Les fours à micro-ondes sont-ils bons pour l’environnement?

Nina Shen Rastogi, mis à jour le 27.03.2009 à 13 h 11

Ou faut-il préférer la cuisson traditionnelle?

CC Flickr Squacco

CC Flickr Squacco

J'ai suivi de précieux et verts conseils et je mange désormais plus souvent chez moi qu'au restaurant. Mais comment cuire mes aliments, voilà la question. Quel est le choix le plus respectueux de l'environnement, le micro-ondes ou le four traditionnel?

Vos amis gourmets auront sûrement du mal à l'admettre, mais les étudiants fauchés et les célibataires endurcis avaient raison: en règle générale, les micro-ondes sont plus écolos que les fours classiques. Mais pas de panique, cela ne signifie pas que vous êtes condamnés à ingurgiter des gratins gélatineux et du poulet tout sec jusqu'à la fin de vos jours.

Remettons d'abord les choses en perspective. D'après le ministère de l'Energie américain, la cuisson des aliments représente moins de 3% de la consommation moyenne d'un foyer. Les efforts que vous ferez sur ce point ne changeront donc pas grand-chose et il est beaucoup plus efficace de réduire votre consommation au niveau de l'éclairage et du chauffage. Ceci dit, il est assez facile de moins consommer en cuisine, alors autant faire un effort.

Globalement, un four électrique, qu'il soit à micro-ondes ou pas, est plus efficace qu'un four à gaz. Cependant, le gaz produit moins de carbone par unité de chaleur. Donc si vous avez déjà un four à gaz, ne vous en faites pas trop. Comme noté ici, il est important de connaître la nature des combustibles utilisés par les centrales électriques de votre région, car cela peut faire pencher la balance en faveur de l'un ou l'autre mode de cuisson.

Cependant, la plupart des Américains n'ont pas vraiment le choix. Ainsi, environ 60% des fours fonctionnent à l'électricité et ils offrent un rendement énergétique inférieur à celui du micro-ondes. D'abord parce qu'un four classique a besoin d'une puissance supérieure, environ 3.000 watts, alors qu'un micro-ondes n'a besoin que de 1.650 watts au maximum. Ensuite, le four cuit les aliments plus lentement, ce qui augmente mécaniquement sa consommation. Une étude réalisée par l'Université de Bristol a établi qu'un micro-ondes à convection cuit un poulet en utilisant 30% d'énergie en moins qu'un four électrique.

Mais tout n'est pas si simple. Ainsi, le micro-ondes est surtout efficace sur les petites quantités. Une étude suédoise a montré que la cuisson d'une portion de pommes de terre pour une personne consomme 9,5 fois plus d'énergie dans un four classique. Mais lorsqu'on passe à quatre portions, le four n'utilise que 2,5 fois plus d'énergie. Dès que vous faites un plat un peu conséquent, vous pouvez oublier le micro-ondes.

Ces derniers ont cependant d'autres avantages. Ils polluent moins l'air ambiant que les autres modes de cuisson. Ils chauffent moins l'air, ce qui réduit la consommation de la climatisation et des réfrigérateurs. Réchauffer votre repas dans l'assiette où vous le mangerez réduit votre consommation d'eau de vaisselle. Mais attention, l'usage régulier du micro-ondes encourage une consommation accrue de plats préparés, et des emballages qui vont avec.

Quelle que soit la méthode que vous choisissez, il y a toujours de petits gestes qui vous permettront de moins consommer. Avec un four classique, sautez l'étape du préchauffage et coupez le thermostat quelques minutes avant la fin de la cuisson. Si vous utilisez des plats en verre ou en céramique, vous pouvez réduire la température de cuisson de 25 degrés. Un four à micro-ondes est plus efficace quand il est propre. En effet, comme il ne fait pas la différence entre votre dîner et les vieilles projections de fromage, il va utiliser de l'énergie pour chauffer les deux. Et n'oubliez pas de le débrancher, car on a calculé que sur sa durée de vie, un four à micro-ondes consommera autant en restant en veille qu'en chauffant votre nourriture.

Enfin, n'oubliez pas le plus important. La méthode de cuisson la plus écologique est celle qui produit le meilleur résultat au niveau gustatif. Comme nous l'avons déjà expliqué dans ces colonnes, jeter de la nourriture a des conséquences environnementales graves. Cela produit bien sûr des ordures, mais surtout cela revient à gaspiller les ressources utilisées pour produire, transporter et conserver la nourriture elle-même. Un exemple. Mettons que pendant un an, vous fassiez cuire votre poulet du dimanche au micro-ondes. En 52 semaines, vous aurez économisé 15,6 kWh, soit environ 0,14% de votre consommation énergétique annuelle. Mais si, pour économiser une quantité d'énergie aussi insignifiante, vous avez systématiquement jeté vos restes parce que le poulet était déshydraté et sans goût, arrêtez les frais. Allumez la gazinière de grand-maman et faites cuire votre poulet comme il faut.

Nina Shen Rastogi

Image de une: CC Flickr Squacco

A propos d'environnement et de produits de bouche, vous pouvez aussi comparer la bière (la cannette est-elle meilleure pour l'environnement que la bouteille de bière). Et vous demandez si fumer tue aussi la planète.

Nina Shen Rastogi
Nina Shen Rastogi (29 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte