Monde

Suicide pour le Parti Travailliste ?

Temps de lecture : 2 min

Les négociations pour constituer le nouveau gouvernement israélien battent leur plein. Après l'accord de coalition, signé mardi soir entre Ehud Barak et Benjamin Netanyahou, la presse israélienne s'interroge sur l'avenir du parti Travailliste, coupé en deux. Les sept députés sur treize qui s'opposaient à cette alliance ont été défaits, 680 délégués du Parti ont voté pour cette coalition, 507 l'ont refusée. Haaretz revient sur le parcours et les personnalités de Barak et Netanyahou, ainsi que les conséquences d'une telle décision, potentiellement suicidaire pour le parti fondé par Ben Gourion.

CD

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Crédit Photo; Ehud Barak / REUTERS

En savoir plus:

Newsletters

La Chine impose un délai de réflexion aux couples qui divorcent, les demandes s’envolent

La Chine impose un délai de réflexion aux couples qui divorcent, les demandes s’envolent

Censée réconcilier les couples, la nouvelle réglementation a eu l'effet inverse.

Pourquoi le Japon a mis autant de temps à lancer sa campagne de vaccination?

Pourquoi le Japon a mis autant de temps à lancer sa campagne de vaccination?

Les Japonais ont une confiance très limitée à l'égard des vaccins de manière générale.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 février 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 20 au 26 février 2021

Deuxième anniversaire du Hirak en Algérie, manifestations en Arménie et évolutions de la pandémie... La semaine du 20 au 26 février 2021 en images.

Newsletters