France

Affaire Woerth: La «Muraille de Chine», c'est comme la ligne Maginot

Philippe Douroux, mis à jour le 19.07.2010 à 12 h 59

Utiliser la construction impériale pour montrer l'étanchéité entre deux activités est une grossière erreur.

La section de la Muraille à Badaling, près de Pékin, en 2006.  REUTERS/Russell B

La section de la Muraille à Badaling, près de Pékin, en 2006. REUTERS/Russell Boyce

 Il faut d'urgence trouver une autre expression que la «Muraille de Chine». Invoquée aujourd'hui par Eric Woerth pour affirmer une totale étanchéité entre ses activités ministérielles et les occupations professionnelles de son épouse, la «Muraille de Chine» revient à chaque fois qu'il est nécessaire de trouver une image forte. Dans la banque, la «Muraille de Chine» est censée séparer les activités de marchés de celles de conseils. Si Goldman Sachs se détournait des produits liés aux subprimes qu'il vendait par ailleurs à ses clients, c'est en raison de la «Muraille de Chine». Le problème, c'est que la «Muraille de Chine» n'existe pas.

On compte en réalité une quinzaine de murs, de murailles, parfois aujourd'hui réduits à l'état de monticule, autrefois destinés à protéger les empires chinois successifs de l'ennemi permanent constitué par le voisin du nord-ouest, la Mongolie. La capitale du Nord, Beijing (Pékin) était en effet confrontée à une menace réelle alors que l'empire se développait vers le sud et vers l'ouest du pays. Ce que l'on appelle la «Grande Muraille» mesure en fait 6.700 km , et va de Jiayuguan, en Asie centrale à Shanhaiguan, à 300km à l'est de Pékin. Large de 5 à 7 mètres et haute d'une quinzaine de mètres au plus, elle suit les lignes de crête d'un pays montagneux.

Et elle n'a pas été plus étanche que la ligne Maginot, comme on peut lire sur ce site très complet consacré au plus grand ouvrage érigé par l'homme:

Naturellement, l'ouvrage ne sera jamais pleinement efficace, et ne repoussera pas les envahisseurs déterminés Ainsi, l'invasion de la Chine du Nord par les hordes turco-mongoles aux IIe et IIIe siècles après JC ne fut pas empêchée. L'occupation de Pékin par les troupes de Gengis Khan en 1215, puis de nouveau par les Mongols en 1552, non plus. Enfin, les tribus venues de Mongolie orientale qui vont conquérir d'abord la Mandchourie puis la Chine tout entière en chassant les Ming pour créer la dynastie des Qing, souligneront une nouvelle, et dernière fois, que la Chine ne pouvait compter sur la seule Muraille pour se protéger.

Enfin, il convient de tordre le cou à une autre idée fausse. La Muraille n'est pas visible depuis la lune. Pour une raison simple, elle est deux fois moins large d'une autoroute et aucune autoroute n'est visible de l'espace. La discussion s'est ensuite déplacée pour savoir si les astronautes (Américains), les spationautes (Européens) ou les Cosmonautes (Russes) ou les Taïkonautes (Chinois), pouvaient la visualiser en orbite spatiale.

Si l'Agence spatiale européenne assurait le 11 mai 2004, que son satellite Proba avait "vu" la Muraille avant de se rétracter, huit jours plus tard, il s'agissait d'une rivière. La Muraille est en revanche bien visible sur Google Earth, notamment à Badaling, au nord de Pékin. La Nasa a publié un cliché pris par l'astronaute Leroy Chiao qui tend à prouver que la Muraille est visible depuis la station orbitale internationale. Elle serait bien visible depuis l'espace, mais pas avec le seuil œil «humain». Le taïkonaute Yang Liwei, propulsé dans l'espace le 15 octobre 2003, assure d'ailleurs n'avoir rien vu.

En résumé, «la» Muraille de Chine est impressionnante mais totalement illusoire. Les empereurs voulaient se convaincre qu'ils avaient là un obstacle infranchissable et l'invoquer suffisait à les protéger. Comme Eric Woerth finalement.

Philippe Douroux

Philippe Douroux
Philippe Douroux (31 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte