Société

Playboy se met à nu

Temps de lecture : 2 min

Playboy met en ligne une partie de ses archives. Ces 53 numéros, consultables en ligne allant de 1954 à 2006, témoignent de l'évolution du magazine, du type d'articles, des publicités et évidemment, surtout, des femmes qui posent plus ou moins dévêtues. Les fêtes de la Playboy's Playmate House laissent rêveur. «C'est l'opportunité parfaite pour offrir ce cadeau aux lecteurs et un bon moyen de permettre à la nouvelle génération d'explorer facilement le magazine», selon Hugh Hefner, fondateur du magazine.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Newsletters

Comment l'extrême droite gagne la bataille des idées

Comment l'extrême droite gagne la bataille des idées

Dans «La grande confusion», Philippe Corcuff dissèque méthodiquement les processus menant à la victoire intellectuelle de l'extrême droite en France.

La semaine imaginaire de Jean-René, le steak haché

La semaine imaginaire de Jean-René, le steak haché

Chaque samedi, Louison se met dans la peau d'une personnalité qui a fait l'actu et imagine son journal de bord.

Les «granfluencers», ces grands-parents qui cartonnent sur Instagram

Les «granfluencers», ces grands-parents qui cartonnent sur Instagram

Ces comptes, parfois suivis par des millions de personnes, prouvent que le style et la beauté n'ont pas d'âge.

Newsletters