Monde

Rainbow Warrior: une photo, un mystère

Slate.fr, mis à jour le 11.07.2010 à 22 h 37

Alors que le samedi 10 juillet 2010 marque le 25e anniversaire de l'affaire du Rainbow Warrior, une équipe de journalistes néo-zélandais cherche à identifier l'équipe militaire française qui a posé les bombes sur le bateau de Greenpeace.

Le 10 juillet 1985, le Rainbow Warrior, un bateau affrété par Greenpeace pour aller protester contre les proches essais nucléaires français au Mururoa, est coulé alors qu'il est à quai dans un port de Nouvelle-Zélande. C'est l'opération secrète Satanic, lancée par la DGSE. La première bombe entraîne l'évacuation de tout l'équipage, mais le photographe Fernando Pereira, remonté à bord pour récupérer son matériel, est tué par une deuxième détonation.

Deux agents français sont immédiatement arrêtés, et d'autres seront soupçonnés au fil des années. Mais en 2005, Pierre Lacoste, chef de la DGSE pendant l'affaire du Rainbow Warrior, affirme qu'il existait une troisième équipe en charge de poser les bombes sur la coque du bateau (en plus des deux agents arrêtés, chargés des repérages et de la logistique, et de ceux soupçonnés d'avoir transporté les explosifs).

Aujourd'hui, une équipe de journalistes de la télévision néo-zélandaise, menés par Chris Cooke, cherche à identifier ces deux agents supposés dont ils ne possèdent que les noms d'emprunt («Alain Tonel» et «Jacques Camurier»), et une photographie, prise alors que les agents se faisaient passer pour des touristes en Nouvelle Zélande après l'affaire, explique le journaliste:

Une photo à prendre avec précaution: il ne peut s'agir au final que de simples touristes.

Dans un communiqué de presse, Chris Cooke demande:

Cette histoire est inachevée. On sait qu'il y avait au moins 12 agents présents. Deux se sont faits attrapés, et au fil des années tous sauf deux ont été identifiés et nommés. Les deux inconnus sont ceux qui ont le plus probablement placé les bombes sur la coque du bateau. Si quelqu'un les reconnait avec cette photographie, j'aimerais qu'il ou elle me contacte [chris.cooke @tvnz.co.nz]

Cooke a déjà produit un documentaire sur le sujet où il a cherché tous les autres agents impliqués dans l'affaire.

Greenpeace saluera l'anniversaire de l'affaire en posant la première pierre (ou à cette occasion, la dérive) du Rainbow Warrior III, un bateau qui sera terminé en 2011, et lors d'un hommage posthume au photographe Fernando Pereira.

[Voir le documentaire de Chris Cooke]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: les deux agents non identifiés, photo donnée par Chris Cooke

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte