Société

Les dirigeants de la Société Générale renoncent à leur stock-options

Temps de lecture : 2 min

Lundi 23 mars, chacun des quelque 151 000 salariés de la Société générale va recevoir un drôle de courrier dans sa boîte aux lettres. Sobrement libellée « Cher collègue », cette missive d’une page a fait dès hier soir l’effet d’une petite bombe : quatre des principaux cadres dirigeants de la banque vont renoncer à leurs stock-options.

Il s'agit du président Daniel Bouton déjà sur la sellette après l’affaire Kerviel , du directeur général Frédéric Oudéa et de deux directeurs généraux délégués : Didier Alix et Séverin Cabannes. Ils ont cédé après quatre jours de polémique.

En savoir plus:

Newsletters

Peut-on trop aimer ses amis?

Peut-on trop aimer ses amis?

«J'ai l'impression d'être trop exigeante en amitié, et je suis très souvent déçue.» Éléa a le sentiment de s'attacher trop vite et trop fort dans les relations amicales. Après plusieurs déceptions et une grosse rupture amicale, elle a décidé de s...

De l'autre côté du mur

De l'autre côté du mur

Les voisins, c'est un peu comme la famille: on ne les choisit pas, mais on doit vivre avec. Souvent, tout se passe bien. Parfois, ce qu'on en saisit au détour d'un bruit à travers une cloison, d'un bonjour sur le palier ou d’un mot sur la boîte...

Trancher dans le vif

Trancher dans le vif

Newsletters