Culture

Ringo Starr: when he is 70

Slate.fr, mis à jour le 06.07.2010 à 15 h 40

Ringo Starr et Paul Mc Cartney, 2009/Antonio Fucito, Wikimédia

Ringo Starr et Paul Mc Cartney, 2009/Antonio Fucito, Wikimédia

Quand je serai tellement vieux que je perdrai mes cheveux
Dans beaucoup d'années
Continueras-tu à m'envoyer pour la Saint Valentin
Un bonne bouteille de vin
Auras tu encore besoin de moi
quand j'aurai soixante-quatre ans?

When I'm sixty four, Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, 1967

Cette chanson pleine d'états d'âme sur la vieillesse, Ringo Starr la jouait avec les Beatles à 27 ans. Mercredi 7 juillet, le batteur du groupe mythique aura 70 ans, et il n'a plus peur de ses vieux jours. Un journaliste du New York Times nous fait partager une conversation avec l'artiste, teinté d'humour, un peu, et d'esprit «peace and love», beaucoup.

Ce que Ringo pense de ses 70 ans?

Dans ma tête j'en ai 24. Je fais ce que j'adore faire, je suis un musicien, oui je suis vieux, et alors?

Si 24=70, à 24 ans, que pensait-il de ses 70 ans? Ringo se souvient avoir pensé, à 22 ans, alors qu'il jouait à côté d'un autre groupe qui avait la quarantaine «A leur âge, ils jouent encore!» Aujourd'hui B.B King, le chanteur de blues américain, est «son héros», lui qui joue à 85 ans, «même si maintenant il s'assoit».

L'anniversaire de Ringo Starr est aussi l'occasion d'évoquer les évènements récents.

Comme l'exposition au MET de sa batterie à partir du 7 juillet, à l'occasion de ses 70 ans. Et ça lui fait quoi, que son instrument mérite une place dans un des plus prestigieux musées du monde?  «Well, yeah, cool». Pas grand-chose, apparemment. Et que lui donne le Met en échange? «La tombe de Toutânkhamon», s'amuse t-il.

Autre actualité, le Vatican a pardonné en avril les Beatles pour leurs «messages sataniques», et notamment ceux de John Lennon qui déclarait en 1966 que son groupe était plus populaire que Jésus-Christ. Pas vraiment une actualité pour Ringo, qui ne voit pas ce que son groupe a pu avoir de satanique...

Que pense t-il de la façon dont le succès des Beatles continue de résonner aujourd'hui dans la culture populaire? Ce qui lui tient vraiment à coeur, répond-il, c'est que leurs disques continuent de sortir, et que les nouvelles générations puissent encore les écouter.

Et c'est à ses nouveaux fans, comme à ses plus vieux, mêmes à ceux de 64 ou 70 ans, qu'il lance cet appel à l'occasion de son anniversaire:

Demain à midi, où que tu sois à New York, L.A, Paris ou Londres, fais le V de la victoire et dis «Peace and love»

 

[Lire l'interview sur le New York Times]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de une: Ringo Starr et Paul Mc Cartney, 2009/Antonio Fucito, Wikimédia

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte