Life

Comment la Côte d'Azur est devenue la «French Riviera»

Slate.fr, mis à jour le 05.07.2010 à 16 h 09

Un franc soleil d'été brille sur cette jolie plage d'Antibes. Le thermomètre a beau flirter avec les 30°C, personne ne bronze ou ne se baigne, malgré une mer d'huile. Seul un couple s'aventure sur la plage, largement jonchée d'algues. Cette scène, aujourd'hui impensable, n'est pourtant pas le fruit d'une imagination fertile. Racontée par liberation.fr, c'est l'histoire méconnue d'un couple d'Américains, sans qui la côte méditérrannéenne ne serait peut-être pas devenue la «Riviera».

En 1923, deux jeunes Américains fortunés, Gerald et Sara Murphy, constatent les charmes de la cité antiboise, alors méconnue. Une idée leur vient: persuader Antoine Stella, le patron de l'Hôtel du Cap, de rester ouvert l'été, alors que les notables européens viennent surtout en hiver. Le pari est très osé car à l'époque, les températures estivales méridionales rebutent les richesses du Vieux Continent, plus attirées par la fraîcheur et le charme cosy des rives de la Manche... Mais rapidement, les Murphy invitent des amis, passés depuis à la postérité: Picasso, Man Ray, Ernest Hemingway, ou encore l'écrivain américain John Dos Passos, auteur du roman La Belle vie. Là, pendant six ans, ils passent chaque été des moments précieux, festifs, cultivés et font peu à peu de la Côte d'Azur un endroit «in», où il fait bon être.

Cet assemblage joyeux et hétéroclite de stars prend alors des allures de jet set old school: la légende de la «Riviera» est née. Entre mythe et réalité, car selon Michael Nelson, un auteur britannique, la mode des vacances estivales dans le Sud aurait été lancée à la fin de la Première Guerre mondiale, par des soldats yankees mis au vert pour les éloigner des «tentations dangereuses de la capitale»... Notamment un certain Cole Porter, devenu par la suite un compositeur et parolier renommé à Broadway. C'est lui qui aurait fait découvrir la Grande Bleue au couple Murphy.

[Lire l'article sur Libération]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: le cap d'Antibes, une destination très courue... / Pierre Omidyar via Flickr Licence CC

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte