Monde

Bill Clinton, plus populaire que Barack Obama

Temps de lecture : 2 min

Le 42e président des Etats-Unis vient de damer le pion au 44e. Bill Clinton a en effet donné son appui au candidat Andrew Romanoff. Ce dernier postule pour l'investiture démocrate pour les élections sénatoriales dans le Colorado (en novembre). Barack Obama soutient l'actuel sénateur de l'Etat, Michael Bennet.

L'actuel locataire de la Maison Blanche a de quoi s'inquiéter, tant la cote de popularité dont jouit Clinton, le «Rocky Balboa» de la politique selon un article du Daily Beast, est élevée. Le mari d'Hillary bénéficie de 51% d'opinions favorables. Obama satisfait quant à lui 46,6% de la population américaine.

Pour Mark McKinnon, l'auteur de l'article (un conseiller politique républicain), de nombreux candidats démocrates, particulièrement ceux des «swing states», préfèreraient un investissement minimum du président américain, pour ne pas miner leurs chances lors des élections de novembre.

L'histoire nous montre que lorsqu'un président est en-dessous de 50% au niveau national, son parti perd plus de 40 sièges. Les républicains n'ont besoin de récupérer que 40 siègles à la Chambre des Représentants et 10 au Sénat pour prendre le contrôle. Et ils peuvent le faire.

Le soutien de Bill Clinton serait en revanche beaucoup plus recherché dans le camp démocrate. Grâce à sa fondation et à diverses actions humanitaires très médiatisées, il est parvenu à reconstruire son image et apparaît désormais comme un acteur incontournable de la vie politique américaine. Ce qui n'est pas sans rappeler la trajectoire d'une certaine Sarah Palin, chez les républicains. Et McKinnon de conclure:

Une question à se poser pour les élections de cet automne sera de savoir qui aura le plus d'impact en tant que représentant de son parti. Sarah Palin ou Bill Clinton? Le Texas pourrait être l'Etat à surveiller avec le candidat soutenu par Clinton, l'ancien maire de Houston Bill White, qui défie le choix de Palin: le gouverneur actuel Rick Perry.

[Lire l'article sur le site du Daily Beast]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: Bill Clinton, Wikimedia Commons

Slate.fr

Newsletters

Réserves d'empathie de Donald Trump

Réserves d'empathie de Donald Trump

La Chine interdit des pub qui sous-entendent que l’alcool aide les femmes à se désinhiber

La Chine interdit des pub qui sous-entendent que l’alcool aide les femmes à se désinhiber

«Ces publicités sont le reflet d’une vision complexe de la sexualité des femmes chinoises», indique Quartz.

Aquarius: «Je veux témoigner de ce qui s’est passé, de ce que j’ai vu, moi, puisque j’y étais»

Aquarius: «Je veux témoigner de ce qui s’est passé, de ce que j’ai vu, moi, puisque j’y étais»

Newsletters