Monde

30 milliards de plus pour l'Afghanistan

Temps de lecture : 2 min

Alors que la guerre en Afghanistan devient de plus en plus impopulaire, la Chambre des représentants américaine a adopté jeudi 1er juillet un projet de budget 2010 supplémentaire pour accorder le financement au plan du président Barack Obama visant à augmenter les effectifs des troupes américaines en Afghanistan, rapporte le Huffington Post.

30 milliards de dollars vont être injectés dans les opérations de guerre, notamment pour financer l'envoi de 30.000 soldats supplémentaires.

Le texte, qui doit être signé par le président, ne le sera sans doute pas avant le Congrès du 4 juillet, comme l'espérait l'administration, car les mesures ont besoin de passer devant le Sénat, en vacances pendant une semaine et demi.

L'adoption du texte par la Chambre des représentant est déjà le fruit d'un long processus. En février dernier, Obama a demandé au Congrès d'approuver un financement de 33 milliards de dollars pour son plan du renfort des effectifs des troupes en Afghanistan.

Si le texte est adopté par les deux chambres, il portera à plus de 1.000 milliards de dollars le financement des opérations militaires américaine en Irak et en Afghanistan au cours de la dernière décennie.

[Lire l'article sur The Huffington Post]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo une: Soldiers Patrol/U.S Army via Flickr CC License By

Newsletters

En Chine, un homme a dû verser 6.300 euros à son ex-femme pour les tâches domestiques effectuées

En Chine, un homme a dû verser 6.300 euros à son ex-femme pour les tâches domestiques effectuées

Depuis le 1er janvier 2021, une loi permet au conjoint qui s'occupe des tâches ménagères et des enfants de demander une compensation financière lors du divorce.

Certains organismes terrestres pourraient survivre sur Mars

Certains organismes terrestres pourraient survivre sur Mars

Les bactéries ont été envoyées dans la stratosphère terrestre, dans des conditions similaires à celles de la planète rouge.

Ce que la damnatio memoriae, cancel culture de la Rome antique, nous dit sur l'après-Trump

Ce que la damnatio memoriae, cancel culture de la Rome antique, nous dit sur l'après-Trump

En souhaitant effacer de l'histoire certaines personnalités, les Romains ont fait tout le contraire. Une leçon à méditer, surtout avec des ex-dirigeants comme Trump.

Newsletters