Culture

Wonder Woman enfile un pantalon

Temps de lecture : 2 min

wonder woman
wonder woman

Petite révolution dans le monde des comics: Wonder Woman vient de troquer son célébrissime costume étoilé et d'opter pour un look résolument plus moderne. Fini le maillot de bain une pièce aux couleurs de l'Amérique. Place au pantalon legging et à la veste en cuir noir pour la super-héroïne, créée par William Moulton Marston, en 1941.

 

Ce relifting complet, dont le Christian Science Monitor s'est fait l'écho, a été effectué pour la sortie (le 30 juin) du 600e album de la BD, éditée par DC Comics. Il est l'oeuvre de Jim Lee, le célèbre dessinateur de comics.

 

Si la «femme merveilleuse» voit disparaître son plus célèbre attribut vestimentaire, elle conserve en revanche ses objets fétiches, à savoir son bracelet, sa tiare et son lasso magique.

Exception faite des années 1960, durant lesquelles Wonder Woman avait appris les arts martiaux sous l'identité de Diana Prince, c'est le premier changement significatif que connaît le personnage, près de 70 ans après sa création. Une évolution que le scénariste actuel de la BD, J. Michael Straczynski, justifie en ces termes:

Cela reflète ses origines, à la fois dans le monde humain et dans le monde des Amazones: coriace et élégante... C'est un look de combattante de rue, qui incorpore également des éléments classiques de style. Cela reflète les deux côtés en conflit pour la victoire ultime, et ça souligne le chemin qu'elle doit prendre. (...) C'est un look conçu pour le XXIe siècle.

Et d'ajouter:

Ce look doit être pris au sérieux et doit donner l'image d'une guerrière. C'est une réponse partielle à de nombreuses fans qui, depuis des années, se demandaient «comment Wonder Woman peut se battre dans ce truc, sans que toutes les pièces se détachent?»

Qui dit nouveau costume dit également nouvelle histoire. Les concepteurs ont en effet dû adapter leur scénario à un environnement plus urbain, moins lié aux origines mythologiques grecques de Wonder Woman. Straczynski a donné des précisions dans un communiqué de presse:

Les Dieux, pour des raisons qui leur sont propres, mais qui ont peut-être quelque chose à voir avec leur survie et celle de la Terre, ont modifié la chronologie. Dans la nouvelle chronologie, les Dieux ont retiré leur protection de l'Ile du Paradis, il y a des années, et l'ont laissée vulnérable aux attaques. Et elle fut attaquée. Dirigée par un personnage maléfique, une armée a débarqué sur l'Ile, équipée d'armes qui pouvaient tuer même les Amazones.

Seule rescapée du massacre, Wonder Woman trouve refuge sur Terre, où ses aventures se déroulent. C'est donc une héroïne résolument plus sombre, auquels auront droit les fans de la série. Ce qui n'enlève cependant rien au charme légendaire de Wonder Woman, bien au contraire.

[Lire l'article sur The Christian Science Monitor]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: photo officiele de DC Comics sur dcu.blog.dccomics.com

Slate.fr

Newsletters

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Des manuscrits de Tombouctou, sauvés des mains des djihadistes, exposés à New Delhi

Vingt-cinq textes vieux de plusieurs siècles ont été transportés depuis le Mali, après avoir été cachés durant l'occupation djihadiste de Tombouctou, entre 2012 et 2013.

Moses Farrow, le fils de Woody Allen et Mis Farrow s'exprime, il faut aussi l'écouter

Moses Farrow, le fils de Woody Allen et Mis Farrow s'exprime, il faut aussi l'écouter

[BLOG You will never hate alone] Dans un long texte pudique et toute en retenue, Moses Farrow tient à dire sa vérité. À ses yeux, son père n'a jamais pu commettre les actes qui lui sont reprochés.

Il faut lire «Portnoy et son complexe», de Philip Roth

Il faut lire «Portnoy et son complexe», de Philip Roth

Philip Roth n'aurait sans doute pas imaginé que son roman aiderait un homme transgenre confiné dans un refuge pour femmes victimes de violences conjugales.

Newsletters