France

Le cousin Hortefeux spécialisé dans la vidéosurveillance

Temps de lecture : 2 min

Le quotidien breton Le Télégramme révèle que Brice Hortefeux, le ministre de l'Intérieur, a un cousin (Fabrice Hortefeux) qui conseille des municipalités dans l'installation de dispositifs de vidéosurveillance. Est-ce que ce lien de parenté est gênant?

Fabrice Hortefeux répond non. Bruno Joncour, le maire Modem de Saint-Brieuc, n'était pas au courant. Mais l'un de ses opposants, si. Et mardi soir, lors du conseil municipal, l'annonce de l'élu Vert Marc Boivin a fait son petit effet: l'entreprise Cipcéo, qui a conseillé la municipalité briochine dans la mise en place de caméras de vidéosurveillance, est dirigée par... Fabrice Hortefeux, le cousin du ministre de l'Intérieur.

D'après le Télégramme, la société Cipcéo a aussi conseillé les villes du Havre, de Roscoff, de Dinan ou de Plouzané. «Avec Brice, nous n'en parlons jamais. Je ne suis même pas certain qu'il soit au courant de mon activité de vidéosurveillance», assure le cousin.

[Lire l'article du Télégramme]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de Une: Brice Hortefeux / Reuters

Slate.fr

Newsletters

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

Newsletters