Economie

Affaire Bettencourt: qu'est-ce qu'un gestionnaire de fortune?

Cécile Dehesdin, mis à jour le 09.07.2010 à 11 h 27

Eclaircissements sur le métier de Patrice de Maistre, l'homme de confiance de Liliane Bettencourt.

money roll / zzzack

money roll / zzzack

Parmi les enregistrements pirates des conversations de Liliane Bettencourt révélés par Mediapart, deux acteurs ressortent régulièrement: Patrice de Maistre, gestionnaire de fortune de l'héritière de L'Oréal, et Florence Woerth, la femme de l'ex-ministre du Budget (et actuel ministre du Travail) qui la conseillent sur ses finances, ses comptes à l'étranger et son île.

Il existe trois types de gestionnaire de fortune: les indépendants qui travaillent dans des «family offices», ceux qui travaillent dans les banques, et les gestionnaires de patrimoine. Faire appel à l'un ou l'autre dépend essentiellement de la taille de votre fortune.

Quel est exactement le rôle d'un «gestionnaire de fortune»? Comme son nom l'indique, il est censé gérer la fortune de ses clients (leurs revenus, leurs biens immobiliers). Dans tous les cas, le gestionnaire de fortune commence par effectuer un audit de la situation son client ou potentiel client: a-t-il ou elle des enfants? Quel est son régime matrimonial? Quels sont ses revenus? (Salaires, dividendes, revenus fonciers, droits d'auteur?) Et ses actifs? Possède-t-il ou elle des biens immobiliers dont il/elle profite ou qu'il/elle loue? Après avoir établi un bilan et discuté avec le client de ses objectifs (Payer moins d'impôts? Organiser sa succession? Augmenter ses revenus? Réduire les risques?), le gestionnaire cherchera les produits les plus adaptés pour atteindre les objectifs de son client.

«Non mais moi aussi j'ai un gestionnaire de fortune»

Si d'aventure dans une soirée mondaine, un ami vous parle de son gestionnaire de fortune, ne vous méprenez pas: s'il ne fait pas partie d'une des plus grandes fortunes de France, il fait sans doute référence à un gestionnaire de fortune bancaire.

Les banques de réseau (BNP, LCL, Crédit Agricole, etc) emploient en effet également des «gestionnaires de fortune», parfois appelés «conseillers en patrimoine» ou encore «conseillers Banque Privée» . Ils ont plus de clients, qui ont généralement moins d'argent, mais leur travail est le même: leur proposer des produits correspondant à leurs besoins.

Là où le gestionnaire de fortune indépendant a accès à tout le marché, le gestionnaire bancaire est un peu moins libre: sa banque fabriquant des produits financiers, il aura tendance à vendre ses propres produits d'abord. Mais dans la pratique, le gestionnaire bancaire peut tout de même offrir un certain panachage d'instruments internes/externes, et les gestionnaires indépendants ne sont pas tous aussi diversifiés les uns que les autres.

Quant au «gestionnaire de patrimoine», il fait plus ou moins le même travail qu'un gestionnaire de fortune mais pour des gens avec moins d'argent. Tout le monde peut aller voir un gestionnaire de patrimoine, quelle que soit la taille du patrimoine en question.

Histoire de simplifier les choses, vous pourriez même théoriquement avoir un gestionnaire de fortune bancaire ET un gestionnaire de patrimoine: le gestionnaire de patrimoine aurait une vision plus globale de votre situation et pourrait vous donner un avis sur la façon dont votre gestionnaire bancaire s'occupe de votre portefeuille.

Là où le gestionnaire bancaire est payé comme tous les autres salariés de son établissement, le gestionnaire indépendant peut se faire payer de plusieurs manières: sous forme d'honoraires pour l'audit d'abord, puis pour la suite en pourcentage du patrimoine géré ou à travers des commissions que lui reversent les établissement où il fait acheter des produits.

Revenons à nos moutons: Liliane Bettencourt et Patrice de Maistre. Le cas Bettencourt est exceptionnel: sa fortune, la troisième plus importante en France, lui permet d'avoir un family office, en l'occurrence Clymène —dirigé par de Maistre qui employait notamment Florence Woerth— rien que pour elle. Le plus souvent, les family offices gèrent plusieurs fortunes.

D'après les enregistrements pirates qu'a obtenus Médiapart, Maistre aurait proposé à Liliane Bettencourt de transférer son compte suisse non déclaré à Singapour, «parce qu'à Singapour, ils ne peuvent rien demander». A propos de l'île d'Arros dont l'héritière est propriétaire, il lui aurait dit avoir «examiné le fait que vous déclariez votre île en France. Mais là aussi, je pense qu'il ne faut pas le faire parce que c'est trop compliqué. J'ai peur que le fisc tire un fil».

S'il a effectivement proposé à Liliane Bettencourt de déplacer ses comptes dans des paradis fiscaux et de ne pas déclarer son île, Patrice de Maistre pourrait être accusé d'avoir voulu faire de la fraude fiscale. Les gestionnaires de fortune sont censés faire de l'optimisation fiscale, pas de la fraude. En clair, utiliser les règles fiscales du pays pour payer le moins d'impôts possible, et non pas contrevenir à ces règles.

Cécile Dehesdin

L'explication remercie Jean-Louis Gagnadre, directeur d'Ethic Finance, Franck Durand, gérant-associé de F & C associés, et Yves Gambart de Lignières, de de Lignières Patrimoine.

Photo: money roll / zzzack via Flickr CC License By.

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte