Economie

Les femmes meilleures testeuses de bière que les hommes

Slate.fr, mis à jour le 29.06.2010 à 13 h 10

Got beer? / a4gpa

Got beer? / a4gpa

Pas de plafond de verre pour la bière: les femmes sont très recherchées dans le secteur, rapporte le Wall Street Journal. Alors qu'on pourrait s'attendre à des testeurs de bières majoritairement masculins, étant donné que les hommes représentent 72,8% des personnes achetant de la bière dans le monde, l'entreprise qui fabrique les bières Miller et Coors, SABMiller PLC, a conclu que les femmes étaient de bien meilleures testeuses de bières.

Dans un effort pour trouver les testeurs les plus adeptes de son entreprise, Miller a fait une star ac' interne de la boisson, invitant tous ses employés à tenter de devenir testeur. Résultat: «Les femmes sont souvent plus sensibles aux différents niveaux de saveur des bières.»

Les testeurs de bière sont des employés cruciaux, explique le journal, puisqu'ils s'assurent que l'alcool produit chaque jour correspond bien aux caractéristiques spécifiques de chaque marque, comme le goût légèrement fruité des Coors Light par exemple. Aujourd'hui, 30% des 1.000 testeurs de bière de SABMiller sont des femmes, soit quatre fois plus qu'il y a dix ans.

D'autres compagnies ne tirent pas les mêmes conclusions: les données de la division nord-américaine du fabricant de bière belge Anheuser-Busch InBev ne montrent pas de différence significative entre les testeurs des deux sexes. Quant au danois Carlsberg, ses tests 2010 ont vu ses testeuses surpasser ses testeurs, un résultat qui «a surpris», a expliqué le directeur de la qualité du groupe. Peu importe: «Pour nous, il n'y a pas de différence entre hommes et femmes», a-t-il affirmé.

Les testeurs suivent une formation et un entraînement intensifs avant de pouvoir prétendre devenir professionnels (environ une personne sur cinq qui passe des tests de test devient «panéliste» professionnel). Mais même s'il ne suffit pas d'avoir des aptitudes naturelles, les femmes pourraient avoir un avantage physiologique, expliquent les scientifiques: des études ont ainsi montré qu'elles avaient un meilleur sens de l'odorat, d'importance critique pour pouvoir reconnaître les différentes saveurs d'une bière.

[Lire l'article sur le site du Wall Street Journal]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de une: Got beer? / a4gpa via Flickr CC License By

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte