Monde

Le viager vu par les Américains

Temps de lecture : 2 min

Acheter une propriété en viager est une pratique inconnue aux Etat-Unis. Le Wall Street Journal décrypte cette transaction immobilière si particulière, que l'on retrouve notamment en France et en Italie.

«Acheter en viager revient à parier que quelqu'un ne dépassera pas un certain âge. Et si il y arrive, l'acheteur perd son pari» explique le journal. L'article reprend l'exemple de Jeanne Calment, qui a vécu 32 ans après la signature d'un viager, soit deux ans de plus que l'acheteur. Les enfants de ce dernier on dû continuer à payer des mensualités jusqu'à la mort de la doyenne des français.

En Italie, où l'acheteur ne paye pas de mensualités mais seulement une somme globale, il y eu 50 000 transactions de ce type en 2007, contre seulement 1 000 en France en 2006. Des chiffres qui sont en augmentation depuis quelques années.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Jeanne Calment, Reuters)

En savoir plus:

Newsletters

Des hackers révèlent les données personnelles d'un millier d'officiers biélorusses

Des hackers révèlent les données personnelles d'un millier d'officiers biélorusses

Les militant·es anti-Lukashenko estiment que les forces de l'ordre ne doivent plus être anonymes.

Ces personnes blanches qui se prétendent noires (ou la tentation d'être l'opprimé)

Ces personnes blanches qui se prétendent noires (ou la tentation d'être l'opprimé)

L'histoire d'une professeure américaine blanche qui a fait semblant d'être noire pendant des années révèle les écueils d'un certain identitarisme.

Un prof américain suspendu à cause d'un mot chinois ressemblant à «nègre»

Un prof américain suspendu à cause d'un mot chinois ressemblant à «nègre»

L'université de Californie du Sud a suspendu un professeur de management qui a prononcé un mot en chinois - «ne-ga» - jugé trop proche du mot nègre en anglais.

Newsletters