Life

On peut se passer des journaux papier

Slate.fr, mis à jour le 25.06.2010 à 12 h 21

New York Times bundles / mandiberg via Flickr License CC by

New York Times bundles / mandiberg via Flickr License CC by

Que se passerait-il si le New York Times s'arrêtait de publier demain? C'est la question que s'est posé Reason Magazine. Ce mensuel américain s'est en effet demandé s'il était possible de remplacer chaque section du journal papier par une source d'informations en ligne. La question pourrait également se poser en France, notamment en ce jour de lendemain de grève (la plupart des quotidiens nationaux ne sont pas parus ce 25 juin).

Dans un article non dépourvu d'humour («Les journaux. Personnellement, je ne touche jamais à ce truc.») et de cynisme («Les extrémistes des arbres morts devraient réfléchir à nos suggestions comme des stocks de conserves digitales à ouvrir le jour où l'apocalypse de la presse écrite arrivera»), une journaliste, aidée de deux stagiaires, propose une liste de sites qui pourraient se substituer –et souvent surpasser– les différentes rubriques du quotidien. Aperçu:

A la une du journal, figure logiquement l'actualité la plus chaude. Dans l'édition du 24 juin du NYT (celle choisie pour «l'étude» de Reason), il s'agissait de la Coupe du monde de football et de l'éviction du général McChrystal par Obama. Et pour Reason, le bilan du match papier vs. Internet est sans appel. D'abord, le site ESPN.com fournit bien plus de contenu et de statistiques que les articles du journal. Celui de la Fifa fourmille de détails pour ravir les vrais fans. Quant à l'affaire McChrystal, une flopée de sites, dont Politico, l'ont décortiquée de façon bien plus pointue que le NYT.

Dans les pages internes, il était surtout question de la fuite pétrolière de BP. Sans remettre en cause la bonne analyse du New York Times, la journaliste cite le site Oilaholic, sur lequel les dernières nouvelles, les tweets les posts, les vidéos et les cartes de la catastrophe sont agrégés. Il offre donc une information bien plus exhaustive.

Rubrique nécrologie: Wikipedia, qui met à jour les décès en temps réel, Hollywood Memoir qui répertorie les célébrités américaines disparues, ou Legacy.com, qui permet de trouver les morts en tapant leur nom dans une barre de recherche, sont des sites bien plus utiles que les quelques lignes qui figurent dans la version papier du NYT.

Pour la rubrique opinion, Reason s'érige évidemment en référence. Mais, beau joueur, le magazine mentionne d'autres sources numériques, notamment l'agrégateur RealClear Politics ou le journal en ligne The Huffington Post. Des blogueurs américains influents, comme Glenn Reynolds, Matt Yglesias ou Megan McArdle sont également cités.

La section finance: c'est «la section la plus triste de la Vieille Dame (surnom donné au New York Times)» pour la journaliste de Reason. La non-interactivité du format papier, sur lequel le cours des actions ne peut évoluer en temps réel, est ringardisée par des sites comme Yahoo! Finance. Publicité. La météo sur weather.com.

Les arts: pour obtenir les nouvelles les plus récentes au sujet des collections et des événements artistiques, Reason conseille Art Info. Pour les enchères et les ventes d'oeuvres d'art, les sites de Christie's et Bonhams and Butterfields sont recommandés par le magazine.

La liste continue avec de nombreuses suggestions pour le sport, les restaurants (Slashfood, Smitten Kitchen), les conseils de sorties (à New York) pour le week-end (Event Guide, Broadwayspace) et la publicité (DealCatcher). Et que les habitués de la lecture aux toilettes soient rassurés, si jamais ils redoutent d'emporter leur ordinateur dans ces lieux, l'iPhone (ou pourquoi pas l'iPad) fait très bien l'affaire...

Pour Reason, la conclusion de cette énumération, pourtant loin d'être exhaustive, va de soi:

La vie continuerait et serait peut-être légèrement améliorée, si le New York Times cessait d'être imprimé demain. Peut-être que le meilleur remplacement de l'édition papier du New York Times est en fait nytimes.com (...). Parfois quand vous aimez quelque chose, il faut le laisser s'en aller.

[Lire l'article sur Reason Magazine]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: New York Times bundles / mandiberg via Flickr License CC by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte