Culture

L'Islande, le paradis des journalistes

Slate.fr, mis à jour le 24.06.2010 à 17 h 05

Le Parlement islandais a voté à l'unanimité le 15 juin une résolution visant à faire du pays nordique un «paradis» pour le journalisme d'investigation, sur le même modèle que les paradis fiscaux pour la finance. Mais qu'est-ce que cela signifie exactement?

«La notion de “paradis” signifie que nous prenons toutes les meilleures législations possibles du monde entier afin de renforcer la liberté d’expression, d’information et de parole», explique à Owni la députée Brigitta Jónsdóttir. «C’est basé sur le même concept que les paradis fiscaux, ils rassemblent toutes les meilleures lois du monde entier pour créer le secret ultime, nous, nous voulons la transparence ultime.»

S'il existe maintenant un paradis journalistique, il existe, a contrario, explique Owni, un «tourisme de la diffamation» avec la possibilité ouverte par Internet d'attaquer en diffamation dans des pays où la législation est très contraignante.

Ainsi la loi anglaise sur la diffamation est particulièrement hostile aux journalistes et médias, et peut être appliquée pour des délits commis à l’autre bout du monde. “C’est pour cette raison que des éditeurs étrangers comme The New York Times ou The Washington Post envisagent à présent de suspendre leur publication au Royaume-Uni et de bloquer l’accès à leurs sites, explique le Sunday Times. S’ils ne sont pas diffusés sur le territoire britannique, leurs textes ne sont pas susceptibles de constituer des actes de diffamation, donc les éditeurs ne risquent pas de payer de lourds dommages et intérêts.” Avant d’ajouter: ”Et encore, cela ne suffira peut-être pas.

[Lire l'article sur Owni.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: Fjörds de l'Ouest, gildas_f, Flickr CC licence Attribution

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte