Monde

Accident ferroviaire en Espagne: 12 morts

Temps de lecture : 2 min

Un officier de police judiciaire à Castelldefels, en Espagne, le 24 juin. Reuters/Gustau Nacarino
Un officier de police judiciaire à Castelldefels, en Espagne, le 24 juin. Reuters/Gustau Nacarino

 

 

Douze jeunes sont morts et quatorze sont blessés —dont trois gravement—, écrasés par un train alors qu'ils traversaient une voie ferrée à Castelldefels, près de Barcelone, rapporte Publico. Le groupe avait décidé de prendre un raccourci pour arriver plus vite à une fête de la Saint-Jean célébrée sur la plage de Castelldefels mercredi soir.

On compte 8 filles et 6 garçons parmi les blessés. Deux d'entre eux sont âgés de 15 et 16 ans. Les corps des victimes n'ont pas encore tous été identifiés, rapporte El Pais, et le ministre régional de l'Intérieur a prévenu que dans certains cas, ils risquaient de ne pas l'être avant quelques jours.

La gare de Castelldefels Playa possède un passage souterrain, mais les jeunes ne l'ont pas emprunté, et traversaient les voies hors de tout chemin prévu à cet effet quand ils ont été percutés par le train qui relie Alicante à Barcelone et ne s'arrête pas à cette station.

«Tout indique une imprudence», a déclaré le ministre des Transports José Blanco. Une enquête a été ouverte. C'est l'accident ferroviaire le plus grave du pays depuis la collision entre un train de passagers et un train de marchandises en 2003, dans le sud-est du pays. 19 personnes avaient été tuées.

[Lire les articles sur le site de Publico et le site d'El Pais]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: Un officier de police judiciaire cherche les restes des victimes de l'accident ferroviaire à Castelldefels, en Espagne, le 24 juin. Reuters/Gustau Nacarino

Slate.fr

Newsletters

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

Perdus, volés ou vendus, des équipements historiques ont échappé au fil du temps au contrôle de l’agence spatiale.

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

Comme les milieux religieux, la communauté tech est très divisée sur le phénomène Bolsonaro. Sur le point d'être élu grâce aux réseaux sociaux, il ne sera pas forcément pour autant un président favorable aux nouvelles technologies.

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

En Chine, l’industrie du vélo en libre-service est si florissante que des milliers de bicyclettes fanent aux quatre coins des villes.

Newsletters