Économie

La publicité Web se lève à l'Est

Temps de lecture : 2 min

«D'ici quatre ans, il vaudra peut-être mieux être web-journaliste en Chine qu'ordinaire gratte-papier aux Etats-Unis», écrit sur son blog la journaliste du Figaro Marie-Christine Beuth qui se base sur la dernier rapport du cabinet PwC sur l'industrie des médias et des loisirs.

En 2014, la publicité sur Internet devrait dépasser largement celle de la presse quotidienne aux Etats-Unis, 34 milliards de dollars contre 22 milliards de dollars. En 2009, le rapport était encore équilibré avec 24,2 milliards pour le web et 24,8 milliards de dollars pour la presse papier.

Intéressant à signaler, les médias chinois émergent enfin et vont commencer à vraiment engranger des revenus publicitaires, comme le relève Marie-Christine Beuth:

En 2014, la Chine détrônera l'Allemagne sur la troisième marche du podium, avec 133 milliards de dollars de revenus pour les médias chinois, contre 104 milliards dans les poches de géants d'outre-Rhin. Les Etats-Unis, avec une industrie de 428 milliards de dollars, reste numéro un, devant le Japon (164 milliards). "La France restera 6e du classement en 2014 avec des dépenses s'élevant à 72 illiards de dollars", souligne PwC.

[Lire l'article sur le blog Étreintes Digitales]

Photo: Des ordinateurs entreposés à la Bourse de Shanghai / REUTERS, Nir Elias

Slate.fr

Newsletters

Chez les trentenaires, les hommes empruntent bien plus à leurs parents que les femmes

Chez les trentenaires, les hommes empruntent bien plus à leurs parents que les femmes

Plus les jeunes adultes vieillissent, plus l'écart entre les genres se creuse.

Avec Locatio, le gouvernement va (encore) emmerder les plus pauvres

Avec Locatio, le gouvernement va (encore) emmerder les plus pauvres

Avec cette start-up présentée par Édouard Philippe comme «innovante», l'État veut restaurer la confiance entre locataires et propriétaires. Mais il existait déjà des dispositifs de garantie.

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Andrew Yang, le candidat geek qui veut convertir les États-Unis au revenu universel

Il n’est pas le plus connu des Démocrates qui briguent la présidence, mais le businessman est sans doute le plus original.

Newsletters