Monde

Le blabla énergétique dure depuis Nixon

Temps de lecture : 2 min

Barack Obama n'est pas le premier à essayer de convaincre les Américains qu'une nouvelle ère énergétique s'annonce, dévoile avec humour le Daily Show de Jon Stewart, un talk-show politico-satirique américain.

L'actuel président américain a conclu son discours à la nation sur la marée noire le mardi 15 juin en estimant que le pays était désormais entré dans une ère où il serait difficile de trouver du pétrole, et qu'il était temps de diversifier la politique énergétique américaine.

Jon Stewart en a profité pour montrer que la révolution énergétique et l'éloignement d'une économie fondée sur le pétrole étaient des thèmes abordés dans des termes presque identiques par... les sept derniers présidents américains. Avant Barack Obama, George W. Bush, Bill Clinton, George H. W. Bush, Ronald Reagan, Jimmy Carter, Gerald Ford et Richard Nixon ont répété qu'il était temps de sortir de la dépendance au pétrole du Moyen-Orient, pour finalement ne rien changer à la politique énergétique américaine.

Retour sur le plateau après un montage des déclarations des huits présidents... Jon Stewart s'interroge:

Berne-moi une fois, honte sur toi. Berne-moi deux fois, honte sur moi. Berne-moi huit fois... Est-ce que je suis un putain d'idiot?? Je suis un putain d'idiot! Donc en comptant Barack Obama, les derniers huit présidents sont allés à la télé et ont promis de nous mener vers un futur d'indépendance énergétique, et avant ça, je suis sûr qu'ils l'ont fait à la radio.

[Regarder la vidéo sur le site du Daily Show]

À LIRE ÉGALEMENT: BP: Obama, un discours pour rien, Le pétro-cauchemar d'Obama, et Le souffle d'Obama dans le Bureau Ovale.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de une: capture d'écran du Daily Show with Jon Stewart

Newsletters

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 14 au 20 septembre

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 14 au 20 septembre

Plongée dans la logorrhée du président américain.

La génération Z ne consomme pas de la même façon aux quatre coins du monde

La génération Z ne consomme pas de la même façon aux quatre coins du monde

Si les jeunes nés après 1997 partagent un intérêt commun pour certaines grandes marques, ils ne constituent pas une cible marketing homogène selon les pays.

Privée de dollars, l'Argentine parie sur les cryptomonnaies

Privée de dollars, l'Argentine parie sur les cryptomonnaies

La capitale Buenos Aires serait la deuxième ville la plus crypto-friendly au monde.

Newsletters