Société / Économie

En Normandie, un couple de Britanniques achète un hameau entier pour 26.000 euros

Temps de lecture : 2 min

Les deux hommes, qui ont entrepris la rénovation de toutes les bâtisses du hameau de La Buslière, se disent très heureux de pouvoir relever ce défi.

Avant leur superbe acquisition, Paul et Yip vivaient dans une caravane dans le Kent. | Capture d'écran Spiderman ASY via YouTube
Avant leur superbe acquisition, Paul et Yip vivaient dans une caravane dans le Kent. | Capture d'écran Spiderman ASY via YouTube

Paul Mappley et Yip Ward, deux paysagistes de 48 ans originaires du Kent, au Royaume-Uni, viennent probablement de faire l'affaire de leur vie. Les deux Britanniques, qui peinaient à trouver une propriété outre-Manche, ont acheté un hameau français abandonné pour la modique somme de 22.000 livres sterling (soit environ 26.000 euros).

Situé en Normandie, à quelque 100 kilomètres de Caen, le hameau de La Buslière dispose «de deux granges, d'une écurie, d'un atelier à deux étages, d'un puits, d'un pressoir à cidre et d'un four à pain commun, le tout entouré de deux hectares de terrain», énumère The Independent. Bientôt, grâce au dur labeur de Paul Mappley et Yip Ward, le lieu sera transformé en «une destination de vacances de luxe».

Le couple s'est fait connaître outre-Manche après être récemment apparu dans une émission diffusée sur Channel 4 et baptisée «Help, We Bought a Village!» («Au secours, on a acheté un village», en français), qui raconte les aventures de Britanniques qui tentent de «sauver» des petits villages abandonnés à travers l'Europe.

Avant leur acquisition, les deux hommes vivaient dans une caravane à Tunbridge Wells, dans l'ouest du Kent. La perspective d'acheter un logement «minuscule» pour plus de 250.000 livres sterling au Royaume-Uni était, selon eux, inenvisageable. Mais quand le propriétaire de la caravane a décidé de la mettre en vente, le couple a dû se tourner vers un nouveau plan d'action.

Une opportunité en or

En 2019, un ami leur parle d'une maison située dans le hameau de La Buslière. Prix de vente: 12.000 euros. Pour eux, la décision était «sans appel», car la propriété était «dans un état habitable». Mais le couple ne s'est pas arrêté là.

Puisque les autres bâtisses mitoyennes, anciennement habitées par des agriculteurs, étaient également délabrées, Paul Mappley et Yip Ward ont décidé de contacter en 2021 le propriétaire de ces maisons. C'est de cette manière qu'ils ont appris que le reste du hameau était à vendre pour seulement 14.000 euros. Oui, nous aussi on trouve que ça change des placards à balais parisiens à 150.000 euros.

Si la rénovation leur prend aujourd'hui du temps et de l'argent, les deux britanniques sont très heureux de pouvoir relever ce défi. «Nous n'avons pas beaucoup d'argent pour le faire, mais nous aimerions empêcher [ce hameau] de tomber en morceaux», explique Paul Mappley dans l'émission télé. «Posséder un bâtiment est un grand rêve, mais quelque chose comme ça, avec autant d'histoire, procure un sentiment incroyable, nous sommes très chanceux de pouvoir le faire.»

Newsletters

L'acné adulte existe aussi et la plupart des gens ne savent pas quoi faire

L'acné adulte existe aussi et la plupart des gens ne savent pas quoi faire

On associe souvent l’acné aux poussées d’hormones adolescentes mais que se passe-t-il à l’âge adulte? 

Une petite ville anglaise signe un traité pour s'orienter vers le véganisme

Une petite ville anglaise signe un traité pour s'orienter vers le véganisme

Haywards Heath est la première ville européenne à signer ce traité international.

Les commérages ne devraient pas avoir si mauvaise réputation

Les commérages ne devraient pas avoir si mauvaise réputation

Petite histoire de l'évolution des ragots et de leur compréhension.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio