Boire & manger / Santé

Des Américains accusent les Skittles d'être toxiques et attaquent Mars en justice

Temps de lecture : 2 min

Aux États-Unis, un recours collectif a été déposé par des citoyens qui accusent le géant de l'agroalimentaire de ne pas avoir averti les consommateurs des dangers potentiels du dioxyde de titane.

En France, les denrées alimentaires comportant du dioxyde de titane sont bannies depuis 2018. | Jonathan J. Castellon via Unsplash
En France, les denrées alimentaires comportant du dioxyde de titane sont bannies depuis 2018. | Jonathan J. Castellon via Unsplash

C'est une histoire qui fait couler de l'encre outre-Atlantique, tant les Skittles y sont populaires. Un homme originaire de Californie répondant au nom de Jenile Thames a décidé d'attaquer en justice le groupe Mars, géant de l'agroalimentaire et fabricant de ces petits bonbons acidulés, affirmant que la présence de dioxyde de titane dans ces friandises les rendrait «impropres à la consommation humaine», rapporte le Washington Post.

Les États-Unis n'ont pas interdit cet additif (E171), utilisé comme colorant. On le retrouve, entre autres, dans des «confiseries, pâtisseries, décorations de gâteaux, bougies, dentifrices, cosmétiques ou peintures», précise ScienceAlert. La Food and Drug Administration (FDA, l'agence américaine des denrées alimentaires et des médicaments) limite toutefois sa quantité à 1% du poids total d'un aliment.

Le groupe Mars dit donc n'avoir rien à se reprocher. «Bien que nous ne fassions pas de commentaires sur les litiges en cours, notre utilisation du dioxyde de titane est conforme aux règlementations de la FDA», affirme une porte-parole de Mars dans une déclaration transmise au Washington Post.

Mais pour Jenile Thames et les autres citoyens à l'origine du recours collectif, déposé le 14 juillet devant le tribunal de district des États-Unis pour le district nord de Californie, l'entreprise est en tort puisqu'elle «n'a pas averti les consommateurs des dangers potentiels du dioxyde de titane». Selon eux, cela «constitue une fraude par omission». Ils reprochent également à la société «d'autres violations de la loi californienne».

De possibles effets de génotoxicité

Rappelons qu'à partir du mois d'août 2022, la production d'aliments contenant du dioxyde de titane sera interdite dans l'Union européenne. Cette décision fait suite aux inquiétudes exprimées par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) quant aux «effets de génotoxicité [de l'additif E171], c'est-à-dire [s]a capacité à endommager le matériel génétique des cellules», commentait le gouvernement français en janvier 2022. En France, les denrées alimentaires comportant du dioxyde de titane sont bannies depuis 2018.

Comme le souligne ScienceAlert, la décision de l'Union européenne se base sur l'analyse d'un grand nombre d'études effectuées sur des souris et des rats, «qui suggèrent que le dioxyde de titane passe principalement à travers le corps, mais que de faibles quantités de la particule sont absorbées».

En octobre 2016, le groupe Mars avait partagé un communiqué dans lequel l'entreprise annonçait qu'elle allait «éliminer progressivement l'utilisation de colorants artificiels au cours des cinq prochaines années», y compris le dioxyde de titane. Selon les citoyens américains à l'origine de l'action en justice, Mars aurait néanmoins «bafoué sa propre promesse aux consommateurs», car «plus de six ans plus tard, [l'entreprise] continue de vendre des produits contenant du dioxyde de titane à l'insu des consommateurs».

Newsletters

L'eau pétillante désaltère-t-elle plus que l'eau plate?

L'eau pétillante désaltère-t-elle plus que l'eau plate?

[L'Explication #72] Bulles ou pas bulles, telle est la question.

Passionné et Odette, deux exquises tables parisiennes à découvrir

Passionné et Odette, deux exquises tables parisiennes à découvrir

Au cœur de Paris, les chefs Satoshi Horiuchi et Rémi Hénaux proposent des cartes plus qu'alléchantes.

Que pouvez-vous emporter comme nourriture aux États-Unis?

Que pouvez-vous emporter comme nourriture aux États-Unis?

Faire passer de la nourriture aux douanes américaines est un défi risqué. Les douanes australiennes appliquent elles aussi une politique très stricte sur l'importation alimentaire.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio