Culture

Le 9-3 doit annuler des événements culturels

Temps de lecture : 2 min

La Biennale d'art contemporain de Seine-Saint-Denis n'aura pas lieu. C'est la première victime collatérale de la réforme des collectivités territoriales en cours de vote au Parlement, selon Les Inrockuptibles. Le département dirigé par le socialiste Claude Bartolone est en proie à de grandes difficultés financières et confronté à la probable réduction de l'autonomie culturelle des collectivités locales annoncée par la réforme.

Emmanuel Constant, vice-président chargé de la culture au conseil général de Seine-Saint-Denis, interrogé par Les Inrocks, se défend de laisser tomber l'art contemporain:

Nous avons limité les dégâts par rapport à d’autres départements avec une baisse du budget de la culture de seulement 7%. Il n’y a aucun acharnement particulier contre l’art contemporain. Mais je ne vais pas vous mentir, si la Biennale a dû être supprimée cette année, l’environnement budgétaire de 2011 est au moins aussi inquiétant que celui de 2010, ce qui ne laisse rien présager de bon.

Claude Bartolone avait fait sensation en faisant voter en avril un «budget de révolte» déficitaire de 75 millions d’euros, ce qui est interdit par la loi.

[Lire l'article sur lesinrocks.com]

Photo: Claude Bartolone, site de la Seine-Saint-Denis

Newsletters

2020 a été si chaotique que l'Oxford Dictionary a choisi plusieurs mots de l'année

2020 a été si chaotique que l'Oxford Dictionary a choisi plusieurs mots de l'année

En temps normal, seul un terme est désigné par le dictionnaire britannique pour résumer l'année écoulée.

La meilleure amie racisée, figure facile pour faire croire à la diversité dans les séries

La meilleure amie racisée, figure facile pour faire croire à la diversité dans les séries

S'il y a des personnages non-blancs dans les séries en 2020, ils sont le plus souvent érigés en figures secondaires.

Ce qu'il restera de «Dix pour cent», ce sont ses personnages féminins

Ce qu'il restera de «Dix pour cent», ce sont ses personnages féminins

[ATTENTION SPOILERS] Une héroïne lesbienne iconique, un discours moderne sur le sexisme du cinéma français… voilà ce que l'on retiendra de la série créée par Fanny Herrero.

Newsletters