Tech & internet / Économie

À quelle date aurait-il fallu arrêter d'acheter des bitcoins?

Temps de lecture : 7 min

Un retour chronologique sur les investissements, de l'aubaine à la catastrophe.

Larry David dans une publicité pour FTX, diffusée lors du dernier Super Bowl. | Capture d'écran via YouTube
Larry David dans une publicité pour FTX, diffusée lors du dernier Super Bowl. | Capture d'écran via YouTube

Les temps sont durs pour les cryptomonnaies. Leurs prix se situent à peu près au même niveau que fin 2020, un temps qui paraît aujourd'hui très lointain. Les plateformes d'échange qui invitent le public à les acheter et à les vendre licencient en masse, tandis que les cours s'effondrent; dans certains cas, elles empêchent même les clients d'effectuer des retraits. Leurs stablecoins n'ont plus de stable que le nom.

L'un des arguments en faveur des cryptomonnaies était qu'elles échappaient dans une certaine mesure aux manipulations et à la corruption du système financier traditionnel. Or il s'avère que le délit d'initié est une pratique qui sévit aussi chez les employés des entreprises de la blockchain. De quoi alimenter la déferlante de critiques qui s'abat sur l'écosystème crypto.

Je ne me lancerai pas dans des pronostics sur les cryptomonnaies, même si le scénario du gouffre financier me paraît plus probable que celui de la devise du futur. En revanche nous savons, quasiment au dollar près, où en sont les investissements de ceux (les hodlers) qui sont entrés dans la course à différentes périodes et qui ont conservé leurs cryptomonnaies durant cette année de turbulences. Si vous êtes le président du Salvador ou le maire de New York, votre pari sur la crypto a mal tourné. Et si vous n'êtes ni l'un ni l'autre, mais que vous avez simplement décidé d'acheter des bitcoins à un moment donné au cours de la dernière décennie?

Le bitcoin est la cryptomonnaie la plus populaire, et 1.000 dollars [environ 959 euros, ndlr] est un chiffre rond et commode. Voici donc où en serait aujourd'hui un investissement en bitcoins de 1.000 dollars réalisé à différentes dates (en se référant aux cours de fin de journée, car le bitcoin ne «clôture» pas à proprement parler comme une action).

Pour cet exercice, on prendra le prix «actuel» du bitcoin mardi 21 juin à 15h30, heure de l'Est: 21.153 dollars, sachant qu'il se sera un peu modifié lorsque vous aurez fini de lire cet article. Voici un graphique retraçant l'évolution des prix du bitcoin depuis 2014, et un autre qui couvre ses premières années. Et voici une page de sacs, qui parlera j'en suis sûr aux «bag holders». (Ces prix ne sont pas corrigés en fonction de l'inflation, mais vous verrez que tenir compte de l'inflation ne changerait pas le cours général de l'histoire qui suit).

Si vous avez investi le...

22 mai 2010: eh bien, vos 1.000 dollars vous rapportent gros aujourd'hui

Nous commençons notre chronologie un an après la création du bitcoin. Le 22 mai 2010, c'est le jour où quelqu'un a payé 10.000 bitcoins pour deux pizzas –et la date de naissance du Bitcoin Pizza Day. Comme les pizzas coûtaient environ 41 dollars, la valeur du bitcoin dans cet échange était de 0,004 dollar. En se basant sur cette valeur, qui n'était en aucun cas réelle –si ce n'est parce qu'une personne acceptait de l'attribuer à des pizzas– 1.000 dollars de bitcoins d'alors auraient une valeur théorique de plus de 5 milliards de dollars actuellement.

À l'époque, le bitcoin n'était pas aussi facile à trader qu'aujourd'hui, notamment parce qu'il n'existait pas de petits graphiques boursiers pour vous indiquer exactement sa valeur. Ils auraient été bien utiles à notre acheteur de pizzas, qui nous fait rire aujourd'hui parce qu'il y a laissé des centaines de millions de dollars en valeur actuelle réelle du bitcoin…

28 novembre 2012: 1.705.887 dollars

Avant de pouvoir être achetés et vendus, les bitcoins doivent être minés. En novembre 2012, la récompense en bitcoins pour le minage d'un bloc sur la blockchain a été diminuée de moitié, ce qui a réduit l'offre de nouveaux bitcoins en circulation et s'est traduit par une montée du prix. Il s'agit d'un mécanisme qui, tous les quatre ans environ, rend les bitcoins plus rares et, par conséquent, plus chers.

Dans l'année qui a suivi cette première réduction («halving»), le prix est passé de 12 à plus de 1.200 dollars. Si vous avez placé 1.000 dollars en bitcoins le jour du halving (à 12 dollars) et que vous les avez conservés, vous êtes à la tête de 1,7 million de dollars en juin 2022.

7 février 2014: 29.379 dollars / 25 février 2014: 41.074 dollars

Mt. Gox était une bourse d'échange de cryptomonnaies basée au Japon qui traitait la plupart des transactions en bitcoins dans le monde au début des années 2010. Fin février 2014, un ou plusieurs hackers ont volé quelque 700.000 bitcoins sur la plateforme, et le prix d'un bitcoin est passé d'environ 800 dollars à moins de 600 dollars (et même, brièvement, beaucoup moins).

La plus ancienne querelle philosophique dans le monde du bitcoin, c'est peut-être celle qui porte sur la taille des blocs.

De quoi ébranler la confiance des utilisateurs, même si aujourd'hui, on peut y voir un bon exemple d'achat à la baisse. Quoi qu'il en soit, un investissement de 1.000 dollars dans le bitcoin, même avant cette chute du prix, rapporterait encore un sacré pactole à l'heure qu'il est. Mais pas autant qu'un investissement réalisé à la fin de ce mois-là.

17 juin 2016: 28.245 dollars / 9 juillet 2016: 32.495 dollars

L'été 2016 a été marqué par plusieurs événements notables. D'abord, un autre vol d'envergure, qui a entraîné la perte de plus de 50 millions de dollars en argent numérique, cette fois-ci en ethers (et non en bitcoins). Ensuite, le deuxième halving, qui a de nouveau réduit l'offre de nouveaux bitcoins en circulation dans le monde.

Durant ces mois, différentes personnes ont trouvé amplement matière à se méfier des cryptomonnaies –on n'aime pas perdre 50 millions de dollars d'un coup– en même temps que la rareté les poussait à en acheter quand même. Mais peu importe, si vous avez acheté cet été-là, vous avez encore eu la baraka.

1er septembre 2017: 4.324 dollars

La plus ancienne querelle philosophique dans le monde du bitcoin, c'est peut-être celle qui porte sur la taille des blocs. D'un côté, il y a les vrais convaincus (comme le créateur de la monnaie, connu sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto) qui pensent que le bitcoin est la devise mondiale de l'avenir et devrait être utilisée pour les transactions quotidiennes. De l'autre côté, il y a les enthousiastes qui voient le bitcoin comme un véhicule d'investissement et une réserve de valeur.

En 2017, le groupe en faveur de la généralisation des transactions quotidiennes a formé Bitcoin Cash, une cryptomonnaie dérivée qui provient de blocs de blockchain de plus grande taille, pour accueillir et valider plus de transactions en moins de temps. L'introduction du Bitcoin Cash n'a pas freiné l'ascension du bitcoin ordinaire. En fait, le prix de ce dernier a grimpé en flèche en 2017, avant une chute brutale en 2018. C'était une bonne période pour s'y mettre.

11 mai 2020: 2.459 dollars

Juste après le début de la pandémie, un nouveau halving a encore réduit l'introduction de nouveaux bitcoins sur le marché. Un an plus tard, le prix du BTC était passé de 8.601 dollars à 56.704 dollars et 57 cents. Le halving a probablement aidé, même si l'effet n'a pas été immédiat. C'est la pandémie qui a joué un rôle majeur, en incitant de nombreuses personnes confinées chez elles à investir les revenus dont elles disposaient dans des actions ou des activités plus spéculatives, comme les cryptomonnaies et les paris sur l'élection présidentielle [américaine]. Ces gains n'ont pas été effacés, mais attendez un peu.

6 novembre 2020: 1.359 dollars

L'humeur spéculative s'est maintenue tout au long de l'année 2020, marquée par l'élection et la poursuite de la pandémie. Le 6 novembre, en pleine période de dépouillement, le prix d'un bitcoin atteignait 15.565 dollars et 88 cents, en route vers les sommets bien plus élevés qu'il atteindrait au printemps puis à l'automne 2021.

28 janvier 2021: 632 dollars

Si vous étiez devant votre écran en janvier 2021 et que vous avez assisté à l'envol d'actions comme GameStop et AMC –envol n'ayant apparemment pour motif que l'enthousiasme d'internautes qui s'étaient mobilisés pour les acheter en masse afin de piéger les vendeurs à découvert– vous avez peut-être eu envie de tenter d'autres investissements non conventionnels. L'histoire qui a le plus marqué les esprits durant ces quelques jours est celle du dogecoin, qui a connu un essor rapide suivi d'une chute tout aussi fulgurante. Si l'optimisme effréné de ces jours décisifs vous avait conduit à dépenser 1.000 dollars en bitcoins, vous auriez perdu 38% de cette mise.

14 avril 2021: 335 dollars

L'introduction en bourse de Coinbase au printemps 2021 a été saluée comme un moment crucial, qui entérinait l'intégration de la crypto dans le monde traditionnel de la finance. Non seulement Coinbase était une plateforme importante et renommée, mais son mode de fonctionnement (frais échelonnés en fonction du volume de transactions de cryptos) établissait une relation assez directe entre le résultat net de la société et les prix des cryptomonnaies elles-mêmes.

Aujourd'hui, la société qui a lancé le premier fonds de ce type propose aux clients de parier contre la crypto.

L'action de la société a débuté à 381 dollars et a grimpé ce jour-là avant de clôturer en baisse. Cette semaine, vous pourriez acheter une action de Coinbase pour environ 57 dollars. Après avoir atteint plus de 63.000 dollars, le bitcoin n'a connu par comparaison qu'une chute modérée depuis le lancement de Coinbase.

19 octobre 2021: 329 dollars

En octobre 2021, le lancement des premiers fonds négociés en bourse en cryptomonnaies a marqué un nouveau rapprochement avec le vieux monde des affaires. Aujourd'hui, la société qui a lancé le premier fonds de ce type propose aux clients de parier contre la crypto, ce qui pourrait être une idée plus attrayante pour le moment.

16 novembre 2021: 352 dollars

Il a été annoncé ce jour-là que le Staples Center, salle emblématique de Los Angeles qui accueille les Lakers et les Kings ainsi que de grands événements comme les Grammy Awards, allait être débaptisée. Elle s'appellerait désormais Crypto.com Arena, dans le cadre d'une ruée vers l'or du sponsoring sportif qui ne s'arrêtera pas avec la récente récession.

13 février 2022: 501 dollars

Si vous êtes fan de foot américain, ce que vous avez probablement retenu du Super Bowl qui opposait les Rams de Los Angeles aux Bengals de Cincinnati, c'est la supériorité d'Aaron Donald sur la ligne offensive des Bengals et le jeu de passes héroïque de Matthew Stafford et Cooper Kupp.

Pour certains concurrents du bitcoin, la situation a déjà été plus grave.

Si vous êtes moins fan de foot américain, vous vous souviendrez surtout du spectacle de la mi-temps ou des publicités tape-à-l'œil pour la crypto, dont une dans laquelle un QR code flottant invitait les gens à ouvrir un compte Coinbase et à obtenir des bitcoins gratuits, et une autre dans laquelle Larry David faisait avec un humour dévastateur la promotion de FTX. Ces publicités et d'autres ont incité de très nombreuses personnes à télécharger des applications d'échange de cryptomonnaies et, on imagine, à investir.

Quoi qu'il en soit, un bitcoin valait 42.197 dollars le soir du Super Bowl. Dans un sens, une perte de 50% en quatre mois, c'est rude. Dans un autre sens, pour certains concurrents du bitcoin, la situation a déjà été plus grave.

Newsletters

Influenceurs et transition écologique, une story compliquée

Influenceurs et transition écologique, une story compliquée

Il est essentiel qu'ils commencent à se positionner en faveur de modes de vie plus vertueux.

La canicule fait crasher le système informatique des hôpitaux londoniens

La canicule fait crasher le système informatique des hôpitaux londoniens

Les fortes chaleurs liées au réchauffement climatique ont provoqué une panne des systèmes informatiques des deux principaux hôpitaux londoniens, désorganisant complètement les services de soins.

Ukraine: comment les amateurs de drones participent à la bataille des airs

Ukraine: comment les amateurs de drones participent à la bataille des airs

Depuis le début de l'invasion russe, civils et militaires ukrainiens travaillent ensemble pour produire des drones avec les moyens du bord. Car qu'il surveille, bombarde ou saute à l'impact, l'engin drone change la donne sur le champ de bataille.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio