Boire & manger / Monde

C'est comme McDonald's, avec deux frites et un burger, mais c'est russe

Temps de lecture : 2 min

Après le retrait de McDonald's du territoire russe, lié à l'invasion de l'Ukraine, la chaîne de fast-food fait peau neuve.

Le restaurant phare de McDonald's, inauguré sur la place Pouchkine le 31 janvier 1990, sera remplacé le 12 juin 2022 par un fast-food russe, en raison des sanctions économiques dont le pays fait l'objet depuis son invasion de l'Ukraine. | AFP
Le restaurant phare de McDonald's, inauguré sur la place Pouchkine le 31 janvier 1990, sera remplacé le 12 juin 2022 par un fast-food russe, en raison des sanctions économiques dont le pays fait l'objet depuis son invasion de l'Ukraine. | AFP

Perchés sur une grue, les ouvriers s'affairent à démanteler les deux arches dorées bien familières de la chaîne de fast-food américaine. McDonald's en Russie, c'est fini. Depuis la guerre en Ukraine et les sanctions économiques subséquentes appliquées par l'Occident, le géant américain s'était mis à l'arrêt, et annonçait en mai avoir commencé à vendre ses magasins.

C'est un magnat du pétrole sibérien, Aleksandr Govor, qui vient de racheter les 840 franchises russes, et s'apprête à rouvrir une chaîne de fast-food pour remettre le business en route: ce sera comme McDonald's, avec (presque) les mêmes ingrédients que McDonald's, mais ce sera un McDonald's russe, et donc Kremlin-compatible.

Pareil, mais différent

Le nom de la chaîne n'a pas encore été rendu public, mais son logo a été dévoilé, en prévision de la grande réouverture prévue ce dimanche 12 juin: un rond rouge et deux barres oranges sur un fond vert, qui représentent vraisemblablement un burger et deux frites.

L'ouverture de cette nouvelle chaîne pas si nouvelle tombera à une date symboliquement opportune: le 12 juin coïncide avec le Jour de la Russie, qui en 1990 a marqué la fête de la souveraineté de la Fédération de Russie vis-à-vis de l'URSS, laquelle fut dissolue l'année suivante.

Quinze fast-foods seront réouverts pour l'occasion, notamment celui qui donne sur la place Pouchkine, à Moscou, et qui avait inauguré le tout premier McDonald's ouvert en Russie, en 1990. Symbole de l'ouverture de l'ancienne économie soviétique aux entreprises occidentales à l'époque, il portera demain l'enseigne d'une chaîne née en réaction aux sanctions de ce même Occident.

D'ici-là, l'application McDonald's en Russie a été sobrement et temporairement renommée «My Burger». Mais parmi les burgers qui seront désormais proposés aux Russes, il n'y aura plus de Big Mac, la sauce ayant été brevetée.

Newsletters

Six adresses de bistrots testées par Gilles Pudlowski, un gourmet au palais sûr

Six adresses de bistrots testées par Gilles Pudlowski, un gourmet au palais sûr

Et deux restaurants de qualité, pour une tournée parisienne bistronomique.

Le Paris 16 et le Benoit, des bistrots qui font voyager dans le temps

Le Paris 16 et le Benoit, des bistrots qui font voyager dans le temps

L'adresse du cossu XVIe arrondissement mise sur la simplicité et la justesse. Et aux fourneaux de l'un des derniers vrais bistrots de Paris, la cheffe Kelly Jolivet revisite les classiques avec doigté.

La faim, autant un moteur qu'une arme

La faim, autant un moteur qu'une arme

Crever la dalle, mourir d'inanition, avoir l'estomac dans les talons, claquer du bec: la sensation de faim, universelle et à la source de tant de passions humaines, est en passe de devenir une arme géopolitique entre les mains de la Russie.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio