Politique

Législatives: la Nupes et LREM à couteaux tirés

Temps de lecture : 2 min

À trois jours du scrutin, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon sont les figures qui se démarquent.

Dimanche 12 juin se tiendra le premier tour des élections législatives 2022. La coalition Nupes, créée par Jean-Luc Mélenchon, remporte une adhésion importante dans les sondages. Le chef de l'État Emmanuel Macron, quant à lui, est de retour dans la campagne pour réclamer une majorité forte et appelle à «faire le choix de la clarté républicaine». Le Rassemblement national, qualifié au second tour de l'élection présidentielle, semble sorti du jeu. Sa dirigeante Marine Le Pen se dispute néanmoins la première place de l'opposition avec Jean-Luc Mélenchon, alors que les deux tiers des Français se disent favorables à une cohabitation.

Emmanuel Macron a-t-il sous-estimé l'adversaire et la dynamique engagée par la Nupes? Quelle conséquences s'il n'obtenait qu'une majorité relative comme en 1988? Pourquoi le mode de scrutin de cette élection n'est-il pas favorable au Rassemblement national? Les Républicains vont-ils être avalés dans la majorité?

Roselyne Febvre et Jean-Marie Colombani, directeur de Slate.fr, en discutent avec leurs invités Carole Barjon, éditorialiste politique à L'Obs, David Revault d'Allonnes, rédacteur en chef politique au Journal du dimanche, et Roland Cayrol, politologue, dans «Politique», l'émission de France 24 en partenariat avec Slate.

Newsletters

Quand les producteurs d'énergie appellent à la sobriété, il faut se poser des questions

Quand les producteurs d'énergie appellent à la sobriété, il faut se poser des questions

L'appel des dirigeants d'EDF, Engie et TotalEnergies à une sobriété d'urgence a fait beaucoup de bruit. Mais, pour qu'il ait un impact, il faut que les pouvoirs publics passent rapidement à l'action.

Madame Irma la Nupes

Madame Irma la Nupes

Paris Est, Paris Ouest: l'éternel clivage politique

Paris Est, Paris Ouest: l'éternel clivage politique

Cela fait cent cinquante ans que l'ouest parisien ne vote pas comme l'est. Et la gentrification de la capitale n'y a rien changé.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio