Tech & internet / Monde

Les fans d'un acteur chinois montent une théorie du complot et dénoncent son thérapeute

Temps de lecture : 2 min

Ils en sont persuadés: leur idole a été enlevée, les vidéos postées sur ses réseaux sociaux sont des deepfakes, et même son chien est un imposteur.

Zhang Zhehan et Gong Jun sont supposés former un couple surnommé «Junzhe». | Capture d'écran True love via YouTube
Zhang Zhehan et Gong Jun sont supposés former un couple surnommé «Junzhe». | Capture d'écran True love via YouTube

Les théories du complot peuvent parfois conduire à des passages à l'acte et s'avérer dangereuses. Le 4 décembre 2016, l'une d'entre elles, désormais célèbre sous le nom de «Pizzagate» et qui visait Hillary Clinton, provoqua une fusillade à Washington. Le 6 janvier 2021, plusieurs théories complotistes étaient partiellement responsables de l'assaut du Capitole par des partisans de Donald Trump.

Imaginez maintenant que ce phénomène rejoigne celui du fanatisme autour d'une célébrité: son potentiel nocif est alors démultiplié. Ce n'est d'ailleurs pas rare qu'une communauté de fans soit à l'origine de théories farfelues. Selon le journal Vox, c'est ce qui est en train de se produire en Chine, où des admirateurs de l'acteur Zhang Zhehan sont persuadés que ce dernier est retenu en otage et que tous ses posts récents sont des deepfakes, créés par un groupe de conspirateurs ayant pris le contrôle de ses réseaux.

Zhang Zhehan s'est fait connaître grâce au succès international de la série Word of Honor, aux côtés de l'acteur Gong Jun. Beaucoup de fans, encouragés entre autres par les studios de production eux-mêmes pendant la promotion, croyaient en un amour réel entre les deux acteurs. Leur couple supposé était surnommé «Junzhe», à l'instar d'inventions comme «Brangelina» (désignant le couple de Brad Pitt et Angelina Jolie) ou encore «Larry Stylinson» (désignant le couple supposé de Harry Styles et Louis Tomlinson).

Seulement, après la tournée promotionnelle, Zhang Zhehan s'est retrouvé au centre d'un scandale: il se serait rendu dans un mémorial de guerre japonais si controversé que cette même visite avait déjà valu à Justin Bieber l'interdiction de se produire en Chine.

La carrière de l'acteur dès lors en grand danger, certains fans se sont mis à chercher parmi les posts de Gong Jun des preuves d'amour et de soutien.

Fiction et réalité brouillées

Au début du printemps, Zhang Zhehan a commencé à poster sur les réseaux via son ancien pseudonyme: «Zhang Sanjian». Il y évoquait sa nouvelle marque de vêtements, mais surtout, sous-entendait que l'équipe marketing de Gong Jun continuait de capitaliser sur «Junzhe».

Pour les fans, aucune raison que Zhang Zhehan tienne de tels propos. Ils ont donc conclu que le nouveau compte ne pouvait être qu'un faux. D'après eux, il s'agirait d'une machination orchestrée en partie par l'ancien manager de Zhan Zhehan, et même par son thérapeute.

C'est à partir de ce moment qu'un groupe de fans a franchi une limite en rapportant au gouvernement que le thérapeute en question était anti-Chine, une dénonciation qui peut entraîner de dangereuses conséquences pour lui et sa famille.

En avril, quand l'acteur a recommencé à poster sur Instagram, la théorie a pris de l'ampleur, plusieurs conspirationnistes allant jusqu'à signaler le véritable compte de Zhan Zhehan pour usurpation d'identité. C'est lorsqu'il a réussi à récupérer ce compte que des théories selon lesquelles ses photos et vidéos étaient des deepfakes ont fait surface.

«Je vais me passer de mots. Voyez par vous-mêmes. Regardez bien la vidéo. Aussi, l'œil qui saute est bizarre.»

Les fans sont allés jusqu'à suggérer que la photo que Zhang Zhehan avait postée de son chien était en réalité celle d'un autre chien. Le sien aurait été remplacé par les conspirateurs.

«La photo la plus récente de Lufei sur le compte Instagam? Voici l'analyse d'un chirurgien vétérinaire qualifié (avec des diplômes en science vétérinaire, médecine vétérinaire et chirurgie vétérinaire) ayant plus de dix ans d'expérience: FAUSSE.»

Newsletters

Adieu Outlook, j'ai pourtant essayé de t'aimer

Adieu Outlook, j'ai pourtant essayé de t'aimer

J'ai tenté d'abandonner Gmail mais j'y suis revenue en quatrième vitesse.

En mémoire de l'horloge parlante

En mémoire de l'horloge parlante

Orange a annoncé qu'à partir du 1er juillet, ce service historique ne serait plus disponible. Il fallait bien lui rendre un dernier hommage.

Aux États-Unis, les recherches Google sur l'avortement en disent long sur l'inquiétude générale

Aux États-Unis, les recherches Google sur l'avortement en disent long sur l'inquiétude générale

«Les grossesses extra-utérines sont-elles traitées par une IVG?», «Que protège l'arrêt Roe v. Wade en dehors de l'avortement?», «L'IVG est-elle légale aux Bahamas?» font partie des requêtes les plus tapées depuis la décision de la Cour suprême.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio