France

Les «missions» passées au crible

Slate.fr, mis à jour le 11.06.2010 à 11 h 14

Les 9.500 euros de rémunération de Christine Boutin, ancienne ministre du Logement et de la Ville, pour une mission sur les conséquences sociales de la mondialisation ont suscité l'indignation à gauche comme à droite. Pour mener à bien sa  mission, elle dispose en outre d'une voiture avec chauffeur et de 22.000 euros de rémunération pour ses quatre collaborateurs. Mais afin de mettre un terme à la polémique, elle a annoncé jeudi 10 juin qu'elle renonçait à sa rémunération.

Le Monde revient sur l'opacité de ces pratiques. L'article souligne une recrudescence des «missions» depuis 2007 et en recense une dizaine. Interrogé par le quotidien à ce sujet, le député René Dozière, spécialiste du budget de l'Elysée fait la distinction entre deux types de missions:

Soit on les confie à des gens qui ont besoin de gagner leur vie, et qui sont alors rémunérés, soit, le plus souvent, on fait appel à des personnalités, des anciens ministres, qui ont déjà des revenus et qui acceptent de travailler bénévolement. En revanche, on les dote en moyens humains et matériels.

Le Monde rappelle que très peu de textes encadrent ces pratiques. La ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, Valérie Pécresse, a d'ailleurs fait voeu de plus de transparence en la matière. Elle a réclamé que soit établie et publiée une liste des missions et de leurs rémunérations.

Rue89 passe lui au crible les différentes missions et met face-à-face les moyens mis à disposition des chargés de mission et les résultats obtenus. L'article établit une typologie qui distingue politiques, patrons, et experts. Tous nient avoir perçu une quelconque rémunération. En revanche pour certains, des locaux et du personnel ont été mis à disposition.

Parmi les politiques, on retrouve l'ancien Premier ministre Alain Juppé qui a dirigé deux missions. La première menée en collaboration avec Michel Rocard portait sur le grand emprunt et la seconde qui a débouché sur la publication d'un Livre Blanc sur la politique étrangère.

Yves Jégo, ancien secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer avait lui été mandaté pour promouvoir les produits Made in France.

Interrogé au sujet de ces missions d'études à Cuba ou en Corée du Nord Jack Lang a déclaré ne pas avoir touché un centime. Quant aux résultats de ces missions, elles n'ont pas abouti à la publication d'un rapport, mais il affirme en avoir rendu compte au Président.

Denis Olivennes, ancien PDG de la Fnac, directeur du Nouvel Observateur, fait partie des patrons sollicités pour des missions. Son rapport sur «la protection des oeuvres culturelles» sur Internet a été suivi d'effets puisqu'il a servi de base à la loi Hadopi.

Rue89 cite par ailleurs les experts comme Michel Wieviorka, sociologue, et responsable d'une mission sur la diversité dans l'enseignement supérieur, Patrick Lozès, président du Cran (Conseil représentatif des associations noires), qui reconnaît lui qu'environ 10.000 euros ont été versés au Cran pour une mission sur le racisme et le communautarisme. Tous revendiquent les apports concrets de leurs missions.  Jacques Attali, président de la Commission pour la libération de la croissance (et cofondateur de Slate.fr) est à l'origine de 316 propositions concrètes. Jean-Marie Colombani, directeur de Slate.fr a déclaré à Rue89 que son rapport sur l'adoption était «devenu une politique, même si certains projets pour la réhabilitation de l'adoption nationale n'ont pas encore vu le jour».

Deux personnes manquent à l'appel. Rue89 explique avoir contacté en vain Christine Albanel, ancienne ministre de la Culture au sujet de son rapport sur le livre numérique. Quant au chanteur Gilbert Montagné, chargé d'une mission sur le handicap visuel, il n'a pas repondu aux sollicitations des journalistes.

[Lire l'article du Monde ici et celui de Rue89 ]

Photo: La ministre française du logement et de la ville Christine Boutin quitte le Palais de l'Elysée à Paris après le conseil des Ministres hebdomadaire. REUTERS/Charles Platiau

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte