Monde

Les couples lesbiens sont de meilleurs parents

Temps de lecture : 2 min

Selon l'Université de Californie, les enfants élevés par des couples lesbiens réussiraient mieux dans le vie et seraient moins enclins à des comportements délictueux. Cette «étude nationale longitudinale de la famille lesbienne», menée par des chercheurs depuis 1986, a suivi l'évolution de 78 enfants, de l'insémination artificielle à leur adolescence, puisqu'ils ont répondu à des tests sociaux à l'âge de 17 ans. Comme le révèle le New Scientist, les enfants issus d'une union 100% féminine «réaliseraient de meilleures performances scolaires», tout en offrant une réponse plus positive à des «situations d'agression ou au moment d'enfreindre la loi».

Pour Stephen Russell, un sociologue de l'Université de l'Arizona, ces résultats prouvent que les enfants qui grandissent au sein d'un couple homosexuel «ne sont pas différents des autres». Grâce à cette étude de longue haleine, une partie du monde académique espère convaincre les législateurs américains d'autoriser l'adoption par un coupe du même sexe dans tous les Etats. Au total, plus de 100.000 enfants attendraient d'être adoptés aux Etats-Unis.

[Lire l'article sur le New Scientist]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: The Wedding Couple / Mike Licht via Flickr CC License by

Slate.fr

Newsletters

Au Brésil, les cathos de gauche perdent la main face aux évangéliques pro-Bolsonaro

Au Brésil, les cathos de gauche perdent la main face aux évangéliques pro-Bolsonaro

Le célèbre frère dominicain Frei Betto, qui a contribué à la création du Parti des travailleurs de Lula, regarde, sidéré, le Brésil «basculer dans la dictature».

Le cannabis est légal au Canada, et ça ne fait même pas peur aux dealers

Le cannabis est légal au Canada, et ça ne fait même pas peur aux dealers

L'un des buts avoués de la légalisation est de couper l'herbe sous le pied du marché noir. Mais la tâche s'annonce plus compliquée qu'on pourrait le croire.

L’organisation État islamique a perdu son territoire, mais prépare déjà son retour en force

L’organisation État islamique a perdu son territoire, mais prépare déjà son retour en force

Malgré ses revers militaires, l'EI est parvenu à trouver de nouvelles sources de revenus, et l'Occident refuse de voir la réalité en face.

Newsletters