Monde

À Kiev, un premier soldat russe jugé pour crime de guerre

Temps de lecture : 2 min

Âgé de 21 ans, il est accusé d'avoir tué un civil ukrainien le 28 février. De nombreux procès de ce type devraient progressivement avoir lieu.

À Kiev, la Statue de la Mère-Patrie illuminée aux couleurs du drapeau ukrainien, le 8 mai 2022. | Genya Savilov / AFP
À Kiev, la Statue de la Mère-Patrie illuminée aux couleurs du drapeau ukrainien, le 8 mai 2022. | Genya Savilov / AFP

Les faits se seraient produits le 28 février 2022, soit quatre jours après le début de ce que Vladimir Poutine décrit comme une «opération spéciale» menée en Ukraine. Vadim Shysimarin, commandant de la division blindée de Kantemirovskaya, est accusé d'avoir commis un meurtre avec préméditation alors qu'il se battait dans la petite ville de Chupakhivka, au nord-est de l'Ukraine. La victime, dont le nom n'a pas été révélé, était âgée de 62 ans, affirme le Guardian.

Les faits se seraient produits lorsque, acculés par les forces ukrainiennes, Shysimarin et quatre autres soldats ont tenté de prendre la fuite à bord d'une voiture. Ce militaire âgé de 21 ans aurait alors tiré à l'AK-47 sur le sexagénaire, qui se trouvait sur son vélo, en train de téléphoner. L'homme ne possédait pas d'arme et ne représentait visiblement aucun danger.

Vadim Shysimarin a été entendu hier au tribunal de Kiev dans le cadre d'une audience préliminaire, et sera de nouveau présenté à la justice mercredi 18 mai. Selon son avocat, le soldat aurait admis avoir tué la victime, mais hésiterait encore à plaider coupable.

Le premier d'une longue série

Il s'agit du premier procès pour crime de guerre depuis le début de la guerre menée en Ukraine par la Russie, et ce n'est vraisemblablement qu'un début: selon le Guardian, le procureur général ukrainien aurait comptabilisé plus de 11.200 crimes commis dans le cadre de cette guerre. Il fournit aussi ce chiffre qui glace lui aussi le sang: rien qu'en avril, au moins 100 enfants auraient été tués.

S'adressant jeudi au peuple ukrainien, Volodymyr Zelensky a lui aussi fourni des chiffres qui aggravent le bilan russe. Le président de l'Ukraine a fait état de 570 établissements de santé détruits, dont 101 hôpitaux. «Dans quel but? C'est du non-sens. De la barbarie.»

Une autre audience préliminaire devrait avoir lieu dans les jours qui viennent: elle concerne deux soldats russes qui auraient utilisé un lance-roquettes sur des maisons et des bâtiments civils dans le village de Kozacha Lopan, non loin de Kharkiv. Les mêmes individus auraient également frappé une «institution éducative» dans la ville de Derhachi, et auraient multiplié les cibles non militaires tout au long de leur avancée dans le district de Kharkiv.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Le Guardian cite enfin le cas de Mikhail Romanov, soldat russe entré par effraction dans une maison de la région de Brovary, au nord de l'Ukraine. Il aurait alors tué le propriétaire des lieux et violé sa femme à plusieurs reprises, menaçant cette dernière et les enfants du couple à l'aide d'armes. Un second soldat, accusé d'avoir violé la même femme, sera lui aussi présenté devant la justice.

Newsletters

En Australie, un producteur se prend 9.000 dollars d'amende pour un fromage qui pue trop

En Australie, un producteur se prend 9.000 dollars d'amende pour un fromage qui pue trop

Le fabricant Yarra Valley Dairy a écopé d'une contravention à cause de l'inconfort causé par une «odeur déraisonnable» s'échappant de son installation.

Le commerce équitable: un levier de résilience et d’adaptation aux effets du changement climatique

Le commerce équitable: un levier de résilience et d’adaptation aux effets du changement climatique

Les producteurs des pays en voie de développement sont les premiers touchés par les conséquences du réchauffement climatique. Ils se trouvent souvent en première ligne face à aux cyclones, aux ouragans, aux épisodes de sécheresse ou aux inondations qui réduisent le volume des récoltes et vont parfois jusqu’à les décimer. L’ONG Max Havelaar met tout en œuvre pour que les producteurs et productrices soient plus fort.e.s et résilient.e.s face aux aléas climatiques et leurs conséquences, mais aussi pour les accompagner dans la réduction de leur impact sur l'environnement.

Des nourrissons hospitalisés à cause de la pénurie de lait infantile aux États-Unis

Des nourrissons hospitalisés à cause de la pénurie de lait infantile aux États-Unis

Parents et médecins ne cessent de tirer la sonnette d'alarme face à une situation qui s'aggrave.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio