Monde

Israël s'excuse pour une vidéo moquant la flottille de Gaza

Temps de lecture : 2 min

En quelques jours, la vidéo a fait le buzz sur Youtube et sur les réseaux sociaux. Intitulée We Con the World («on entube la planète»), elle parodie le clip de USA for Africa We Are the World (1985) et ridiculise les «humanitaires» de la flottille pour Gaza. Des acteurs interprètent l'équipage du bateau turc, le Mavi Marmara, et des pseudo-militants pour la paix, dont certains portent un keffieh. Le chœur, emmené par «Capitaine Poignard» et ses amis, entonne le refrain:

On entube la planète, on entube les gens. On va leur faire croire que l'armée israélienne est Jack l'éventreur.

Le reste de la chanson est du même acabit :

Nous allons faire croire à tout le monde que le Hamas est Mère Teresa.
Nous sommes des voyageurs pacifiques, avec des pistolets et des couteaux.



La version anglaise de la vidéo a été visionnée près de 2 millions de fois sur Youtube. Elle a été réalisée après le raid israélien du 31 mai par le site satirique LatmaTV, dont s'occupe Caroline Glick, une éditorialiste influente du Jerusalem Post.

Le service de presse du gouvernement israélien a fait circuler ce clip, qui contient également des extraits de l'attaque du bateau par le commando de Tsahal. Face à la réprobation, il a dû se rétracter et présenter des excuses, rapporte la BBC. La version officielle est que le lien aurait été envoyé par inadvertance. Le porte-parole du gouvernement israélien Mark Regev s'en est expliqué:


J'ai appelé mes enfants pour regarder parce que je trouvais ça drôle. C'est le sentiment des Israéliens. Mais le gouvernement n'a rien à voir avec tout ça. Le service de presse peut diffuser des sources non-gouvernementales, des choses qui, pensons-nous, montrent notre côté de l'histoire.


[Lire l'article sur le site de la BBC]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: capture d'écran du clip «We Con the World» sur Youtube

Slate.fr

Newsletters

En Afrique du Sud, le calvaire des «autres» Africains

En Afrique du Sud, le calvaire des «autres» Africains

Quotidiennement, ils sont confrontés à une «afrophobie» qui prend racine dans l’histoire du pays et que le gouvernement alimente. 

Au Liban, des manifestations inédites s'emparent du pays

Au Liban, des manifestations inédites s'emparent du pays

L'annonce d'une taxe WhatsApp a poussé des centaines de milliers de personnes dans la rue. Son annulation n'a rien entamé au mouvement, qui réclame la chute du régime.

Face au changement climatique, des assureurs de plus en plus frileux

Face au changement climatique, des assureurs de plus en plus frileux

L'augmentation et l'intensification des chocs climatiques extrêmes entraînent déjà le retrait des assureurs dans certaines zones.

Newsletters