Les femmes saoudiennes forcées d'allaiter les hommes pour pouvoir les fréquenter

En Arabie Saoudite, les femmes et les hommes ne peuvent se côtoyer ou vivre sous le même toit sauf s'ils ont des liens familiaux, au risque d'être puni par la loi. Pour contourner l'interdiction de mixité, les cheiks ont établi une règle pour le moins surprenante: elle impose aux femmes d'allaiter –oui, comme les bébés– les hommes qu'elles souhaiteraient fréquenter, et ce cinq fois. Car le seul fait pour l'homme de boire le lait de la femme lui permet d'être considéré comme un proche et ainsi de vivre avec elle sous le même toit, dans le respect de la loi.

Il faut se rendre compte de la sévérité de cette interdiction de mixité pour comprendre d'où vient cette étrange histoire d'allaitement: Open Salon rappelle qu'en mars 2009, une veuve de 75 ans avait été condamnée à 6 mois de prison et 40 coups de fouet pour avoir été retrouvée chez elle en compagnie de deux hommes, qui lui livraient son pain.

Mais pourtant, le débat ne se focalise pas sur cette question de mixité, explique Open Salon, «ce qui est le plus bizarre dans tout ça, c'est que la question principale qui se pose est: comment les hommes peuvent-ils boire ce lait?»

Car tous ne sont pas d'accord sur le procédé. Doit-on boire le lait directement au sein de la femme, ou dans un verre? Pour Abi Ishaq Al Huwaini, il faut procéder à une tétée en règle, directement au sein de la femme. Le Gulf News rapporte les propos du cheikh Al Obeikan, conseiller au ministère de la Justice et à la Cour Royale qui lui prône la seconde option, celle de boire le lait mais pas directement de la poitrine de la femme.


Pour la blogueuse Ema Al Nafjan, cette pratique est dégoûtante:

Tout cette histoire montre à quel point les hommes sont perdus. Tous ces va et vient entre les cheiks et personne ne daigne demander à une femme si c'est logique. Si c'est possible d'allaiter un homme adulte cinq fois.

Car les hommes n'ont vraisemblablement pas pris en compte un argument naturel: est-il possible pour une femme d'allaiter un adulte? Normalement le corps d'une femme ne secrète du lait qu'après un accouchement.

Et la blogueuse de pointer du doigt les contradictions d'un régime puritain.

De plus, la vision d'une tête chevelue sur la poitrine d'une femme n'évoque pas de sentiments fraternels ou maternels. Cela va plutôt du grotesque à l'érotique mais il n'y a définitivement rien de maternel là-dedans.

Certains hommes ont d'ailleurs bien saisi la dimension érotique du geste. Une femme a déjà porté plainte contre un chauffeur de bus qui désirait lui téter le sein.

[Retrouvez l'article d'Open Salon ici]

Photo: breastfeeding/ sdminor81 via Flickr CC License by

Devenez fan sur , suivez-nous sur
 
LU SUR...
TOPICS
PARTAGER
LISIBILITÉ > taille de la police
Réagir
Vous devez vous connecter pour poster un commentaire.

Vous pouvez vous connecter avec votre compte Slate, ou grâce à votre compte Facebook, Twitter, Gmail ou Yahoo.
À la une de Slate »
LU,VU&ENTENDU
LIFE -
Publié le 09/06/2010
Mis à jour le 09/06/2010 à 15h50