Tech & internet / Monde

Le jeu des différences et des points communs, version Musk-Poutine

Temps de lecture : 3 min

Voici deux hommes riches et puissants qui se lancent bille en tête dans de folles entreprises. Pour le meilleur ou pour le pire.

Le président russe Vladimir Poutine, le 4 mai 2022, à la propriété Novo-Ogariovo, près de Moscou. | Mikhail Klimentyev / Sputnik / AFP – Le patron de Tesla, Elon Musk, lors d'une conférence TED à Vancouver (Canada), le 14 avril 2022. | Ryan Lash / TED Conferences, LLC / AFP – Montage Slate.fr
Le président russe Vladimir Poutine, le 4 mai 2022, à la propriété Novo-Ogariovo, près de Moscou. | Mikhail Klimentyev / Sputnik / AFP – Le patron de Tesla, Elon Musk, lors d'une conférence TED à Vancouver (Canada), le 14 avril 2022. | Ryan Lash / TED Conferences, LLC / AFP – Montage Slate.fr

Il convient, avant d'aborder les similitudes qui existent entre Elon Musk et Vladimir Poutine, de souligner quelques différences fondamentales.

Vladimir Poutine est le sanguinaire instigateur d'un génocide, responsable de la mort de dizaines de milliers d'innocents, victimes de l'armée qu'il commande. Elon Musk est l'inventeur de génie qui est à l'origine de l'essor de la voiture électrique la plus vendue au monde, des batteries innovantes de stockage d'énergie électrique à grande échelle, mais aussi de PayPal, un système qui permet d'effectuer des paiements par e-mail. Sans oublier, bien sûr, SpaceX, qui lance des fusées réutilisables dans l'espace.

Exaspéré par les bouchons dans les villes, il a aussi imaginé des excavatrices très performantes et fait creuser des tunnels sous les zones urbaines les plus encombrées. Et puis, il y a son incroyable société d'implants Neuralink. Elle pour mission de développer des technologies qui permettent de communiquer avec un ordinateur par la pensée, dans le but d'améliorer des fonctions neurologiques importantes.

Destruction vs construction

Poutine et Musk veulent tous deux changer le monde. Mais le premier fait dans la destruction, tandis que le second construit. Ils ont l'un comme l'autre les moyens de leurs ambitions –le pouvoir et l'argent. Selon le magazine économique américain Forbes, Elon Musk possède la plus grosse fortune jamais recensée.

Mais à en croire les services de renseignement de plusieurs pays, Vladimir Poutine serait, lui aussi, secrètement, l'homme le plus riche de la planète. Évidemment, en plus de sa fortune personnelle (estimée à plus de 200 milliards de dollars, soit 190 milliards d'euros), Poutine a également la liberté d'utiliser les fonds du gouvernement russe pour financer n'importe quelle entreprise.

C'est donc en cela que le dictateur et l'entrepreneur se ressemblent. Poutine lorgnait l'Ukraine: il a ordonné à son armée d'envahir ce pays voisin de la Russie. Musk lorgnait Twitter: il a déboursé 44 milliards de dollars pour racheter cette société.

Des «hommes forts»

Dans les deux cas, c'est un seul homme qui décide. Tant pis pour les organisations, instances et autres contrepouvoirs qui devraient normalement peser sur la prise de décisions aussi importantes.

Il va sans dire que l'invasion de l'Ukraine et ses séquelles –les victimes et la destruction– sont infiniment plus graves que l'achat, pour une somme colossale, d'une entreprise dont le fonctionnement présente de multiples avantages politiques et sociaux. Mais cette invasion et cette acquisition ont eu lieu parce que ces deux hommes le voulaient. Un point, c'est tout.

Le dictateur russe se justifie en invoquant des arguments du passé, soutenant que l'Ukraine doit réintégrer la Russie, car elle en ferait toujours partie s'il n'y avait pas eu cette terrible erreur géopolitique commise après l'effondrement de l'Union soviétique. Selon lui, Moscou n'aurait jamais dû permettre l'indépendance des pays sous son contrôle.

Musk, lui, parle de l'avenir pour expliquer ses intentions. Il prévoit d'opérer quelques changements sur Twitter et d'en faire l'instrument le plus puissant pour protéger la liberté d'expression dans le monde. «J'ai la très forte intuition qu'il est extrêmement important, pour l'avenir de la civilisation, qu'il existe une plateforme publique bénéficiant d'une confiance maximum et qui soit largement inclusive», a-t-il déclaré.

Voilà des années que Musk s'inquiète de l'avenir du monde. Dans l'un de ses discours, il a fait cette prédiction audacieuse: «L'humanité va prendre l'une de ces deux grandes directions: soit nous devenons une espèce multiplanète et une civilisation qui sait voyager dans l'espace; soit nous resterons coincés sur une seule planète et un événement finira par se produire et causera notre extinction

Pas de comptes à rendre

Le contraste entre ce visionnaire qui souhaite transformer notre civilisation pour qu'elle habite d'autres planètes –et voyage entre elles– et ce dictateur qui tente de ramener le monde dans le XIXe siècle est riche d'enseignements.

L'invasion de l'Ukraine et l'achat de Twitter montrent à quel point un homme, un leader charismatique à la tête d'un régime autoritaire ou de géants de la tech, peut agir comme bon lui semble. Sans avoir à rendre de comptes, ou presque.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Poutine et Musk ont fait des choix sans tellement tenir compte de l'avis de leur entourage, sans s'interroger sur les critiques qui ont pu être formulées. Sans même envisager sérieusement qu'ils puissent être en train de commettre une grave erreur. Il ne leur est pas venu à l'esprit qu'ils ne savent pas ce qu'ils ignorent… C'est l'une des causes les plus fréquentes de la chute d'un dictateur ou de la faillite d'une entreprise. Espérons que, sur ce point, Musk se distingue nettement de Poutine.

Newsletters

Elon Musk et Twitter: la liberté d'expression est-elle une valeur de droite?

Elon Musk et Twitter: la liberté d'expression est-elle une valeur de droite?

Aux États-Unis, la gauche est devenue réticente à défendre la liberté d'expression, soupçonnée d'être un prétexte pour protéger les discours de haine, alors que la droite s'en fait la championne.

Une intelligence artificielle pour brasser la bière de ses rêves

Une intelligence artificielle pour brasser la bière de ses rêves

Et pour trouver des parades s'il vous manque des ingrédients.

Vous ne savez pas chercher l'amour

Vous ne savez pas chercher l'amour

Les critères les plus courants sur les sites de rencontres sont les moins prédictifs du bonheur amoureux.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio