Économie / Culture

Le château de Berlin victime de la rigueur

Temps de lecture : 2 min

Le chantier du château de Berlin ne débutera pas avant 2014. Le Tageszeitung rapporte la décision de la chancelière Angela Merkel de repousser les travaux qui devaient commencer début 2011. Les premiers effets de la rigueur se font donc sentir sur la culture.

La chancelière justifie cette décision, arguant que le pays n'en a tout simplement pas les moyens:

Nous n'avons pas de fonds disponibles pour les années 2011 à 2013.

Le projet de reconstruction de la façade devait s'élever à 552 millions d'euros, soit un budget très conséquent. Impossible de concilier cette dépense avec les coupes budgétaires, selon le gouvernement. En effet, Berlin a annoncé lundi vouloir économiser 80 milliards d'euros d'ici à 2014. [Les principales économies ne seront pas réalisées dans le domaine culturel, mais dans le domaine social: le budget social sera amputé de 30 milliards d'euros. La chancelière allemande a annoncé des coupes dans les prestations sociales, de nouvelles taxes et des suppressions de postes dans la fonction publique.]

Mais le château de Berlin n'en est pas à sa première polémique, loin de là. Tour à tour symbole de l'ancienne Prusse, et de la RDA, l'ancien Palais de la République a été fermé à la suite d'une contamination à l'amiante en 1990. Après plusieurs années de tergiversation sur l'avenir du bâtiment, il avait été décidé de reconstruire la façade sur le modèle baroque. Pour certains, c'est un choix qui privilégie l'héritage prussien à l'héritage est-allemand.

Pour le maire de Berlin, Klaus Wowereit, membre de l'opposition, cette décision de reporter les travaux est inacceptable:

C'est le symbole de la pauvreté de cette politique culturelle.

A la gauche de la gauche, en revanche on se réjouit de la nouvelle. Un ex-adjoint aux Affaires culturelles de Berlin, membre du Parti de gauche (Die Linke), estime qu'il s'agit d'un temps précieux gagné pour réflechir à des projets architecturaux alternatifs.

Et ironie du sort, il y a bien un château sur la place... mais uniquement en photo. Le pavillon d'information présentant le projet du Forum Humboldt qui doit être abrité derrière la façade litigieuse a lui été monté à temps.

[Retrouvez l'article du Tageszeitung ici]

Photo:Palast der Republik/astuecker via Flickr CC License by

Newsletters

L'élection de Joe Biden peut rebattre les cartes en Asie-Pacifique

L'élection de Joe Biden peut rebattre les cartes en Asie-Pacifique

S'il réactivait l'accord transpacifique duquel Trump s'était retiré, le futur président des États-Unis troublerait la toute nouvelle plus grande zone de libre-échange au monde.

Les gestes barrières sont plus efficaces et moins chers que le confinement

Les gestes barrières sont plus efficaces et moins chers que le confinement

Les statistiques montrent qu'une adoption systématique des mesures de précaution préserverait les personnes et les capacités hospitalières avec un coût nettement moins élevé qu'un confinement.

Quand l'argent détruit le couple

Quand l'argent détruit le couple

Dans ce cinquième épisode de Rends l'argent, Titiou Lecoq va à la rencontre de Caroline, séparée du père de son fils, avec qui elle était pacsée. Comment a été fixée la pension? Comment s'est révélé son ex, dont le rapport à l'argent posait déjà...

Newsletters